ban600

Don de 524,7 millions de dollars du MCC à la Côte d’Ivoire, pour promouvoir ses secteurs de l’éducation, de la formation professionnelle et du transport

Don de 524,7 millions de dollars du MCC à la Côte d’Ivoire, pour promouvoir ses secteurs de l’éducation, de la formation professionnelle et du transport

La Côte d’Ivoire vient de signer officiellement son entrée dans le Concert des pays bénéficiaires du Programme d’Aide Bilatérale du Gouvernement des Etats-Unis, communément appelé : ‘’Compact Millenium Challenge Corporation’’ (MCC).

Cet exploit n’était pas chose aisée à atteindre, s’il est à noter que tout Etat doit satisfaire une série de conditions et remplir d’une panoplie d’indicateurs de mesures de performances en matière de bonne gouvernance, de respect des droits de l’Homme et de gestion économique saine, pour être enfin « éligible » à ce programme. C’est ainsi que le président de la République de Côte d’Ivoire, en déplacement à Washington depuis samedi 4 novembre, a pris part, hier, à la cérémonie de signature de l’Accord de Don du Gouvernement américain à la Côte d’Ivoire, à travers le MCC portant sur un montant de 524,7 millions de dollars.

L’enveloppe budgétaire sera allouée à 3 secteurs jugés stratégiques par l’Etat ivoirien, à savoir celui de l’éducation, le secteur de la formation professionnelle, et enfin les transports. Concernant les secteurs Education/Formation, le montant mobilisé sera destiné à l’amélioration de l’employabilité des jeunes et à la productivité du secteur privé. Cette dotation permettra notamment, la construction et l’équipement de près de 84 collèges de proximité ainsi que de 4 centres de formation technique et professionnelle.

Quant au secteur des transports, l’enveloppe arrêtée sera consacrée au projet de Transport d’Abidjan, en vue d’accroître la compétitivité de la métropole économique ivoirienne, en tant que pôle névralgique de croissance du pays, en veillant à améliorer notamment la fluidité du trafic ainsi que la gestion et l’entretien des routes. Intervenant à l’occasion de cette cérémonie, le PDG du MCC, M. Jonathan Nash, a indiqué que le Programme MMC- Côte d’Ivoire « contribuera à la stabilité et à la sécurité dans la région, facilitera les échanges commerciaux à travers les investissements visant à soutenir de nouveaux marchés de biens, et améliorera l’éducation des jeunes« .

Poursuivant son mot de circonstance, le responsable américain a salué le leadership du Président Alassane Ouattara, et félicité la Côte d’Ivoire pour ses performances économiques, avant de réitérer la détermination des USA à soutenir les efforts du gouvernement ivoirien pour la réduction de la pauvreté à travers une croissance durable et inclusive. L’ambassadeur, représentant du gouvernement US, Mme Stephanie Sullivan, a estimé, quant à elle, qu’à travers cette signature d’Accord de Don du MCC, la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis ouvrent un nouveau chapitre de leur coopération bilatérale.

Elle a ensuite salué ‘’la forte croissance économique ainsi que les progrès et les réformes entreprises par la Côte d’Ivoire dans plusieurs domaines, notamment en matière de renforcement de la transparence au niveau du système judiciaire’’. Prenant à son tour la parole, M. Ouattara s’est félicité de la signature de ce programme du MCC qui, selon lui, est un investissement qui aura un impact certain sur le futur du peuple ivoirien. De son avis, ce résultat est le fruit des efforts consentis par le gouvernement en matière de réformes, de renforcement de l’état de droit, d’amélioration du climat des affaires et de respect des principes démocratiques.

Il a, dans ce sens, annoncé la réalisation de projets à impact rapide, grâce à ce programme, dans les secteurs de l’éducation, de la formation professionnelle et des transports en vue de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations. Pour clore, le Chef de l’Etat a souhaité plein succès à ce programme qui est non seulement le témoignage des liens étroits d’amitié et de coopération entre les États Unis et la Côte d’Ivoire mais également, le gage de la confiance du gouvernement américain en l’avenir de la Côte d’Ivoire.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire