ban600

Driss Ksikes invite ses lecteurs ” Au détroit d’Averroès”

Driss Ksikes  invite ses lecteurs ” Au détroit d’Averroès”

L’écrivain et journaliste Driss Ksikes a présenté, mardi lors d’une rencontre initiée par la Fondation Attijari Wafabank, dans le cadre de la 25ème édition de son cycle de conférence “échanger pour mieux comprendre”, son roman “Au détroit d’Averroès” consacré à l’héritage de ce philosophe andalou. Dans une déclaration à la presse, l’écrivain a indiqué que ce roman expose la pensée d’Averroès à travers la passion que lui voue Adib, personnage principal du roman, lui-même enseignant en philosophie dans un lycée à Casablanca et chroniqueur radio. Dans sa quête, Adib tente désespérément de faire entendre la voix et la pensée d’Ibn Rochd, ce philosophe humaniste musulman du 12e siècle, père de la raison, à la fois connu de tous mais si longtemps banni et tardivement réhabilité, explique le narrateur. En somme, “Au détroit d’Averroès” est le journal recomposé de cet enseignant qui a cru à la réinvention du dessein d’un ancien sage, alors qu’il vit lui-même dans un monde de plus en plus empreint à la violence des mots et des images.

“Au Détroit d’Averroès” va contribuer à sensibiliser le grand public, en particulier notre jeunesse, aux principaux ressorts de la pensée d’Ibn Rochd, comme la rationalité qui instaure un rapport harmonieux entre la raison et la religion. Ou encore, l’importance du rôle de la femme dans la société, a-t-il expliqué.

Cette soirée littéraire a été marquée par le débat animé par Driss Jaydane, enseignant en philosophie, également écrivain. A cette occasion, le Président-Directeur Général du groupe Attijariwafa bank, M. Mohamed El Kettani, a rappelé l’importance de ce travail pour la jeunesse marocaine.

La parution de ce livre extrêmement documenté, à la fois bien écrit et accessible à tous, tombe à point nommé. “Au Détroit d’Averroès” réhabilite la pensée de cet humaniste arabe et en donne des clés de compréhension au grand public, en particulier aux jeunes. Parmi les ressorts de la pensée d’Ibn Rochd qui trouvent écho de nos jours, on peut citer par exemple, l’importance de la rationalité qui permet d’instaurer un rapport harmonieux entre la raison et la religion. Ou encore, l’égalité Hommes/Femmes qui confirme l’importance du rôle de la femme dans la société quelle qu’elle soit, a-t-il dit. Auteur, écrivain et dramaturge, M. Ksikes est professeur à HEM depuis 1996 et directeur du centre de recherche de HEM, depuis 2007. Critique littéraire et ancien rédacteur en chef du magazine TelQuel (2001- 2006), il est l’auteur de plusieurs romans, essais et pièces de théâtre.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire