ban600

Les efforts du Maroc en matière de lutte contre le blanchiment d’argent appréciés à l’international

Les efforts du Maroc en matière de lutte contre le blanchiment d’argent appréciés à l’international

Les efforts du Maroc en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme sont appréciés par la communauté internationale, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre de la Justice, Mohamed Aujjar.

Dans une déclaration à la presse à l’occasion de l’installation du nouveau chef de l’Unité de traitement des données financières, M. Aujjar a affirmé que les institutions internationales soulignent l’ensemble des efforts menés par le Maroc dans ce domaine, ajoutant que plusieurs initiatives internationales encouragent le Royaume à persévérer dans sa démarche.

L’estime dont jouit le Maroc pour son courage politique et ses efforts en la matière est illustrée par la décision du Groupe d’action financière (GAFI) de supprimer le nom du Royaume de ses listes négatives, a noté M. Aujjar.

L’installation du nouveau chef de l’Unité de traitement des données financières vise à donner une nouvelle impulsion à ce mécanisme institutionnel national unissant les départements gouvernementaux et non-gouvernementaux, notamment celui des Finances chargé de lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, a-t-il fait valoir, ajoutant qu’il s’agit d’une confirmation de la volonté du Royaume d’adhérer aux efforts internationaux en la matière.

Pour sa part, le chef de l’Unité de traitement des données financières, Jaouhar Enfissi a indiqué que cette nomination s’inscrit dans le cadre du parachèvement des efforts du Royaume en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Il a, également, souligné que le dispositif national de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme a connu une progression constante le hissant au niveau des législations pionnières dans ce domaine, faisant remarquer que le Maroc est en phase d’aborder des échéances importantes relatives à l’évaluation mutuelle du système national par les experts et le GAFI et à l’évaluation nationale des risques, ainsi que la mise en conformité des législations relatives à la lutte contre le blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme avec les normes internationales.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire