ban600

Egalité hommes/femmes: Lancement à Rabat de la campagne de sensibilisation « 3lach la »

Egalité hommes/femmes: Lancement à Rabat de la campagne de sensibilisation « 3lach la »

La campagne de communication de sensibilisation « 3lach la » (pourquoi pas) a été lancée, mardi soir à Rabat, avec comme objectif de diffuser à un large public, une série de capsules de sensibilisation sur la promotion de l’égalité hommes/femmes en exploitant les médias sociaux et l’énorme potentiel des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Organisée par l’association démocratique des femmes du Maroc (AFDM), en partenariat avec l’association Tanmia.ma, avec l’appui de l’Union européenne (UE), cette campagne se veut une occasion pour transmettre un ensemble de messages clés, de vulgarisation et surtout de sensibilisation, autour de cinq thématiques, à savoir l’égalité homme/femme, l’égalité dans l’héritage, la lutte contre les stéréotypes, les femmes et les terres collectives au Maroc et les discriminations à l’encontre des femmes.

Convaincue du rôle primordial de la sensibilisation et communication en tant que vecteur de diffusion de la culture de l’égalité homme/femme et de la lutte contre les stéréotypes sexistes, l’AFDM en partenariat avec l’association Tanmia.ma ont produit cinq capsules de sensibilisation en utilisant des techniques d’animation vidéo fusionnant infographies et illustrations.

S’exprimant à cette occasion, la présidente de l’ADFM, Saida Drissi, a indiqué que cette campagne va être un début de toute une panoplie de thématiques sur la promotion de l’égalité hommes/femmes, visant à lutter contre les discriminations et les stéréotypes de genre et promouvoir la culture de l’égalité et de la parité entre les hommes et les femmes.

Mme. Drissi a, dans ce sens, noté que lors de cette campagne, une série de contenus audiovisuels sera diffusée sur les réseaux sociaux et les sites Web en vue de toucher l’ensemble de la population marocaine et plus particulièrement les jeunes.

Elle a également évoqué les cas de femmes soulaliyates qui sont exclues de l’usufruit des terres collectives et de femmes chefs de famille qui se retrouvent lésées dans leur part d’héritage, appelant ainsi à changer les mentalités à l’égard des droits des femmes.

Pour sa part, le directeur exécutif de l’association Tanmiya, Mourad Gourouhi a souligné que cette campagne de sensibilisation et de plaidoyer autour de l’égalité homme/femme s’inscrit dans la durée, dans le but de débattre de nouvelles thématiques telles que l’avortement et le mariage des mineurs, mettant en exergue le rôle de la société civile, qui reste un acteur clé pour promouvoir l’égalité hommes/femmes.

Les médias alternatifs, notamment les réseaux sociaux, sont aujourd’hui le canal privilégié pour la transmission des messages, principalement auprès des jeunes qui représentent 31 pc de la population marocaine, a ajouté M. Gourouhi.

Cette rencontre a été marquée par la présence d’imminentes personnalités, dont la Représentante du bureau multi-pays de l’ONU Femmes pour le Maghreb, Leila Rhiwi, le président de l’association marocaine de lutte contre l’avortement clandestin (AMLAC), Chafik Chraibi, ainsi que des femmes soulaliyates et des acteurs associatifs.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire