ban600
Voeux

El Malki s’entretient à Tunis avec le ministre tunisien des AE de la coopération bilatérale et de l’UMA

El Malki s’entretient à Tunis avec le ministre tunisien des AE de la coopération bilatérale et de l’UMA

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki s’est entretenu, jeudi à Tunis, avec le ministre tunisien des Affaires étrangères, Khémaies Jhinaoui des moyens de renforcer la coopération bilatérale et d'activer l'Union du Maghreb Arabe (UMA).

"L’accent a été mis sur un ensemble de constantes concernant la diplomatie des deux pays à la faveur de l'expérience dont ils disposent et de leur vision pour l'avenir ", a précisé M. Malki à l’issue de cette entrevue à laquelle ont pris part le secrétaire d’Etat tunisien pour les Affaires étrangères Sabri Bachtobji et l’ambassadeur du Maroc à Tunis, Latifa Akharbach.

Il a fait savoir que l’entretien a permis aussi d'évoquer l'importance des échanges tant au niveau économique que touristique, insistant sur la nécessité de promouvoir les échanges commerciaux entre Rabat et Tunis, deux signataires de l’Accord d'Agadir portant création d'une zone de libre-échange.

M. Malki a souligné que quels que soient les problèmes, les facteurs de la religion, de la géographie, de la culture, de l'histoire et de la langue sont autant d'atouts pouvant contribuer à l'activation de l'UMA, satisfaire les attentes de la population maghrébine et constituer un groupement économique influent qui préserve la spécificité de la région et contribue à faire prévaloir stabilité et sécurité.

>>Lire aussi : Le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement réduit sa participation dans le capital de Ciments du Maroc

Dans le même ordre d’idées, il a affirmé que la stabilité constitue un facteur primordial pour le développement et que la lutte contre le terrorisme est une priorité majeure. Interrogé sur les obstacles qui existent encore dans la région, M. Malki a souligné la nécessité d'engager un dialogue, notant que "les problèmes actuels sont liés à la cause nationale du Royaume et à son intégrité territoriale". Il a relevé que ces obstacles constituent une entrave à la concrétisation de l'édifice de l'Union du Maghreb Arabe.

"Le Maroc a soumis à l'ONU plusieurs propositions (..) La solution proposée par le Royaume bénéficie d'un soutien croissant de la part des pays", a-t-il fait savoir, espérant que "la logique de la raison, la sagesse et l’histoire l'emportera et que l'on soit des artisans d'un avenir maghrébin prospère".
Pour sa part, le chef de la diplomatie tunisienne a indiqué que les entretiens ont été l’opportunité pour souligner l'excellence des relations maroco-tunisiennes et la volonté des deux pays de les développer davantage dans l’intérêt des deux peuples frères.

Il a ajouté avoir également évoqué avec M. El Malki la situation qui prévaut dans la région en particulier le dossier libyen, ainsi que la nécessité d’œuvrer pour l’activation de l’édifice maghrébin. Sur la faiblesse des échanges commerciaux entre les deux pays, Jhinaoui a relevé que les ministères du Commerce et de l'Economie des deux pays sont en contact permanent pour résoudre les problèmes qui se posent et faciliter ces échanges.

Dans ce sens, il a fait état d’une volonté commune pour surmonter ces obstacles, rappelant la réunion de la Haute commission mixte tenue récemment à Rabat et au cours de laquelle il a été convenu de promouvoir les échanges commerciaux entre les deux pays. Il a rappelé que le marché marocain occupe la 11e place pour les exportations tunisiennes (1,5 %) alors que la Tunisie occupe la 30e place pour les exportations marocaines avec des échanges commerciaux d’une valeur de 700 millions de dinars (237 millions d’euros).

Auparavant, le président de la Chambre de Représentants avait eu des entretiens avec son homologue tunisien Mohamed Ennaceur au cours desquels il avait souligné que le Maroc et la Tunisie pourraient pousser vers l’édification d’une Union maghrébine qui traite d’égal à égal avec ses partenaires européens et les autres groupements économiques.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire