ban600

Entretiens de M. Auajjar à Rome sur les moyens de revigorer la coopération judiciaire

Entretiens de M. Auajjar à Rome sur les moyens de revigorer la coopération judiciaire

Le ministre de la Justice Mohamed Auajjar s’est entretenu, mercredi, avec le vice-ministre italien de la Justice, Cosimo Maria Ferri, des moyens de promouvoir la coopération bilatérale dans le domaine judiciaire par la signature de conventions et la mise en œuvre de projets communs.

Au cours de cette entrevue qui s’est déroulée en présence de l’ambassadeur du Royaume en Italie, Hassan Abouyoub, le ministre a souligné que le Maroc s’engage dans un vaste chantier de réformes visant à renforcer une justice indépendante en phase avec les mutations rapides dans le monde.

Il a souligné l’importance de mener des initiatives et des projets maroco-italiens portant sur la nouvelle génération des droits de l’Homme dans la région méditerranéenne, affirmant que Rabat tient à développer des relations bilatérales fondées sur l’échange d’expertises et la formation de magistrats et de cadres administratifs.

Dans ce contexte, M. Auajjar a appelé à la mise en place d’une commission mixte maroco-italienne composée les représentants des deux ministères et des institutions judiciaires des deux pays.

Le Maroc, a-t-il dit, œuvre à mettre ses législations en adéquation avec les conventions et traités internationaux, notamment ceux en lien avec les droits de l’Homme. L’évaluation établie par la Commission européenne pour la démocratie par le droit (commission de Venise) a conclu que les dispositions du Code pénal et du Code de procédure pénale sont en conformité avec les normes internationales en matière de justice.

Le vice-ministre italien a pour sa part indiqué que son pays s’attache au raffermissement des liens de coopération avec le Royaume de sorte à traiter les dossiers prioritaires que ce soit au niveau bilatéral ou à l’échelle méditerranéenne. Le Maroc joue un rôle stratégique aux niveaux européen et méditerranéen dans la promotion de la stabilité et le règlement d’un certain nombre de dossiers, en tête desquels celui de la migration, a-t-il estimé.

M. Maria Ferri a en outre qualifié d' »audacieuses » les réformes profondes que connaît le Maroc en faveur de l’indépendance de la justice, tout en relevant les similitudes entre la justice marocaine et celle italienne.

M. Auajjar avait pris part lundi à Rome à la deuxième édition de la Conférence internationale des ministres de la Justice. Il a également eu des entretiens avec des présidents de commissions au Parlement italien sur les réalisations du Royaume en matière de réforme judiciaire, de gestion des flux migratoires et de lutte contre le terrorisme.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire