ban600

Espagne: les dirigeants d’une entreprise impliqués dans une grande escroquerie philatélique envoyés en prison

Espagne: les dirigeants d’une entreprise impliqués dans une grande escroquerie philatélique envoyés en prison

L’Audience nationale espagnole, la plus haute juridiction pénale, a ordonné jeudi l’incarcération de l’ex-président et d’anciens responsables de l’entreprise Afinsa, impliqués dans l’affaire d’une grande escroquerie philatélique qui a fait plus de 269.000 victimes en Espagne.

L’ex-président d’Afinsa, Juan Antonio Cano Cuevas, et 10 ex-responsables de la société ont un délai de 10 jours pour être écroués, a indiqué l’Audience nationale dans un communiqué.

La même source a rappelé que les accusés avaient été condamnés, en juillet 2016, à des peines de prison allant de 2 à 8 ans de prison ferme pour « escroquerie, insolvabilité punissable, falsification de comptes et blanchiment d’argent ».

Le procès pour une grande escroquerie philatélique, qui a fait plus de 260.000 victimes en Espagne, avait démarré en septembre 2017 à l’Audience nationale contre les responsables de deux sociétés, Afinsa et Forum Filatélico.

>>Lire aussi : Mémorandum d’entente entre l’Agence espagnole de coopération internationale et l’Université Euromed de Fès

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire