ban600

Essaouira : Vernissage de l’exposition collective ”Facettes”

Essaouira : Vernissage de l’exposition collective ”Facettes”

Le vernissage de l'exposition collective ''Facettes'', un événement riche en couleurs, mettant en avant l'art photographique contemporain national et international, et la magie et la splendeur de la photo, a eu lieu vendredi soir, à ''Dar Souiri'' à Essaouira.

L'inauguration de cette exposition de photos tenue parallèlement à la 21è édition du Festival Gnaoua et des Musiques du Monde d'Essaouira (21-23 juin), a été rehaussée par la présence notamment, du Conseiller de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et président-fondateur de l'association Essaouira-Mogador, M. André Azoulay.

Placé sous le signe ''L'oeil de Mogador'', cette exposition qui souffle cette année sa 4è bougie, est organisée par l'Association Essaouira-Mogador et l'Association Farah-Essaouira.

A travers une soixantaine de photographies, de différentes tailles, l'exposition offre la possibilité aux aficionados de l'art photographique parmi les habitants d'Essaouira et ses visiteurs, de venir nombreux découvrir et apprécier la richesse et la diversité du patrimoine historique et architectural de la cité des Alizés, ses plages et son arrière-pays ainsi que d'autres paysages et sites du Maroc, tels que vus par des photographes originaires de la cité des alizés mais aussi étrangers.

→Lire aussi: Le monde à travers l’art de Cali

On découvre également à travers cette exposition, des portraits, des activités relevant du quotidien des ruraux, le port d'Essaouira, de vielles portes de la cité des alizés, ainsi qu'un regard sur la ville d'Essaouira, ses ruelles et espaces publics au-delà de minuit.

Prévue jusqu'au 27 juin courant, l'exposition rassemble des oeuvres photographiques représentant différentes tendances et manières de travailler, des artistes-photographes Houcine Baladi, Simo Aknaik, Abdellah Mira, Amine Ottmani, Majid Karkar, Mouhcine Radi, Bassma Brinda, Benjamain Luri, Adil Bahman, et Mehdi Mamsi.

''A ce jour, la photographie est le mode d'expression le plus répandu de la planète grâce aux réseaux sociaux et aux téléphones portables qui permettent de réaliser des images et de les diffuser via internet, qu'en est-il de l'acte photographique ?, celui qui transmet un message poétique ou sociologique durable, exprime une idée, un point de vue inédit ou encore une émotion ou une sensation'', s'interroge Houcine Baladi dans une déclaration à la MAP à cette occasion.

→Lire aussi: Journée de l’Afrique à Rome: vernissage d’une exposition à la mémoire de Nelson Mandela

L'objectif de cette exposition est de permettre à une dizaine de jeunes photographes professionnels mais aussi, des amateurs dont certains exposent pour la première fois, le temps de se familiariser avec les techniques du montage du projet d'une exposition et de présentation de leurs oeuvres photographiques, a-t-il poursuivi. ''Il s'agit en quelque sorte de s'initier dans la pratique, à la culture photographique et d'échanger avec ces jeunes autour de toutes ces techniques'', explique-t-il.

De son côté, Bassma Brinda, jeune photographe-amatrice, a dit sa joie de participer à cette exposition et de pouvoir rencontrer d'autres photographes professionnels et amateurs et échanger avec eux autour de l'art photographique, ses techniques, notant que ses photos se veulent un hommage à la simplicité et à l'authenticité du vécu quotidien des habitants de zones rurales du Moyen Atlas qu'elle a visité.

Même son de cloche chez Mehdi Mamsi pour qui, cette initiative est fort enrichissante car, lui permettant de bénéficier d'un encadrement et de conseils pratiques en matière du cadrage, du traitement et de l'impression, et de l'accrochage des photos, se disant fier de participer pour la première fois à une exposition et de voir le public venir apprécier ses oeuvres ce qui constituera pour lui ''une vraie évaluation de son travail''.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire