ban600

Facebook s’attaque aux fausses informations attisant la violence

Facebook s’attaque aux fausses informations attisant la violence

Le groupe Facebook a annoncé mercredi son intention de supprimer les fausses informations postées sur le réseau susceptibles d'entraîner des violences de façon imminente, précisant que cette mesure serait mis en place progressivement dans plusieurs pays.

"Nous commençons à mettre en œuvre cette nouvelle politique dans des pays où nous voyons des exemples où la désinformation a entraîné des violences", a souligné le groupe, ajoutant que cette politique avait déjà été expérimentée au Sri Lanka, secoué en mars par des violences interreligieuses.

→ Lire aussi : Facebook: Zuckerberg au Parlement européen diffusé en direct sur internet

Facebook s'apprête ainsi à retirer des contenus inexacts ou trompeurs, tels que des photos truquées, créés ou partagés qui contribuent à la violence physique ou l'exacerber.

Le réseau social va avoir recours à des organisations locales ou des agences spécialisées pour déterminer si ces publications peuvent attiser des violences et donc devant être retirées. La nouvelle politique consiste également à examiner et supprimer un autre type de contenus, moins explicitement violents mais tout de même susceptibles d'entraîner des violences.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire