ban600

Fête du travail: L’UNTM réaffirme son attachement au dialogue social “responsable et constructif”

Fête du travail: L’UNTM réaffirme son attachement au dialogue social “responsable et constructif”

L’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM) a réaffirmé, lundi à Casablanca, son attachement au dialogue social “responsable constructif” en faveur de la préservation des droits de la classe ouvrière et les acquis des autres partenaires du dialogue.

Dans son meeting célébrant la fête du travail sous le slogan “Attachement au dialogue, soutien à la réforme et mobilisation pour l’amélioration de la situation”, le Secrétaire Général de l’UNTM, Abdelilah Hallouti a souligné que le choix du slogan de cette année témoigne de la fidélité du syndicat aux droits légitimes et raisonnables de la classe ouvrière sans aucun chantage ou complot sur son avenir ni dissimulation des réalités, ajoutant qu’il intervient également pour justifier le soutien des réformes engagées dans le Royaume en faveur des citoyens en général et de la classe ouvrière en particulier.

Dans son troisième volet, le slogan choisi par l’UNTM intervient pour exprimer le rôle constitutionnel de la centrale syndicale en matière d’encadrement de la classe ouvrière et de défense de ses intérêts à travers un militantisme responsable, a-t-il dit, notant que ce militantisme interpelle la centrale syndicale pour apporter sa contribution à l’organisation du champ syndical et faire face aux dérives l’ayant entaché à travers l’adoption d’une loi réglementant l’exercice de l’action syndicale et la loi organique relative à l’exercice du droit de grève.

Selon Hallouti, la célébration de la fête du travail constitue une occasion pour confirmer l’engagement constant du syndicat en faveur de de la classe laborieuse et son alignement aux forces nationales et démocratiques pour soutenir des réformes structurelles garant de la stabilité sociale.

Après avoir réitéré l’attachement de l’UNTM aux engagements majeurs et choix fondamentaux du Royaume, le responsable syndical a rappelé certains points de son dossier revendicatif notamment l’augmentation des indemnités familiales et de la prime de naissance, la réforme des dialogues sectoriels dans la fonction publique, les collectivités territoriales et les établissements publics, l’accélération de l’adoption des lois relatives à la couverture médicale et à la retraite et l’augmentation du salaire minimum dans le secteur privé industriel, commercial, agricole et de service.

L’UNMT reste engagée pour la réalisation de la justice sociale et des revendications légitimes et la préservation des droits tout en luttant contre les moyens pouvant porter atteinte aux libertés syndicales, a-t-il dit, soulignant les efforts de la centrale syndicale en matière de collaboration avec les entreprises citoyennes de manière à élargir les acquis et garantir le respect des engagements.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire