ban600

Feu Serigne Sidy Moctar Mbacké, « un grand bâtisseur et un continuateur » de l’œuvre du fondateur de la confrérie mouride

Feu Serigne Sidy Moctar Mbacké, « un grand bâtisseur et un continuateur » de l’œuvre du fondateur de la confrérie mouride

Le défunt khalife des mourides Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké fut « un grand bâtisseur et un continuateur » de l’œuvre de Serigne Touba Khadimou Rassoul, fondateur de cette confrérie sénégalaise, a affirmé, mercredi à Touba, le président sénégalais, Macky Sall.

A la tête de la communauté mouride depuis le 30 juin 2010, Sérigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké est décédé mardi à l’âge de 94 ans, des suites d’une longue maladie, à Niary Ngayné, village situé non loin de la capitale du mouridisme, Touba, au centre du Sénégal. La nouvelle de son rappel à Dieu « nous a tous atterrés« , a indiqué Macky Sall à Touba, où il était venu présenter ses condoléances et celles de la nation à la communauté mouride.

Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké « fut non seulement un guide religieux, un patriarche, mais aussi il fut un des doyens du pays« , a souligné le chef de l’Etat, évoquant « la sagesse et la foi » que le défunt khalife « a toujours su inculquer à la communauté mouride et à la communauté religieuse de façon globale », à travers par exemple son « discours d’apaisement entre les confréries« .

Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké militait de même pour « l’harmonisation » des dates de célébration des fêtes musulmanes et sur différentes autres initiatives similaires, a rappelé Macky Sall, saluant « le grand bâtisseur » et continuateur de l’œuvre de Serigne Touba que fut le défunt guide.

Le président sénégalais s’est rendu à Darou Minane, où il a rencontré le nouveau khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, et lui a présenté les condoléances de la nation. Macky Sall a réitéré, à cette occasion, son engagement à poursuivre ses efforts personnels et de l’Etat auprès de la communauté mouride.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire