ban600

Figuig : lancement de projets agricoles à l’occasion de l’anniversaire de la Marche Verte

Figuig : lancement de projets agricoles à l’occasion de l’anniversaire de la Marche Verte

Des projets de développement agricole s’inscrivant dans le cadre du pilier II du Plan ‘’Maroc Vert’’ ont été lancés dans la province de Figuig à l’occasion de la célébration du 42ème anniversaire de la Marche Verte.

Selon un communiqué de la Direction régionale de l’Agriculture de la région de l’Oriental, le gouverneur de la province, M. mohamed Derhem, a procédé au lancement des travaux d’extension de la superficie cultivée en amandiers dans la commune rurale de Béni Oukil.

Grâce à ce projet, la superficie réservée à cette culture sera augmentée de 300 hectares pour une enveloppe budgétaire de 4,26 millions de dirhams, alors que le rendement devrait, lui aussi, évoluer jusqu’à 1,4 tonne par hectare.

Quelque 60 exploitants bénéficieront de ce projet qui leur permettra, entre autres, d’accroître leurs revenus de 1.730 à 12.800 dirhams par hectare.

Le Plan agricole régional a accordé un grand intérêt au développement de l’arboriculture dans la région de l’Oriental, notamment l’amandier qui occupe 14 pc de la superficie dédiée aux arbres fruitiers dans la région, note la même source. Cet intérêt s’est traduit par le lancement, par la Direction régionale de l’agriculture, de plus de 28 projets du pilier II durant la période 2008-2017 avec un investissement évalué à 307 millions de dirhams.

Les projets lancés pour le développement de la filière des amandiers dans les provinces de l’Oriental, ont favorisé une hausse substantielle des superficies consacrées à cette culture et qui s’élève à plus de 24.700 hectares, dont 1 pc dans la province de Figuig.

Par ailleurs, et dans le cadre du renforcement de la production du cumin dans la province de Figuig, il a été procédé au lancement des travaux de construction d’une unité de valorisation et d’un espace d’exposition et de vente au profit de 250 agriculteurs, ajoute encore le communiqué. Ayant nécessité un investissement global de 4,2 millions de dirhams, ce projet permettra d’accroître la rentabilité de la filière cumin qui passera de 4 à 8 quintaux par hectare et de créer près de 15.000 journées de travail, alors que les revenus des exploitants devront augmenter de 10.000 dirhams par hectare à 18.000.

La province de Figuig jouit de potentialités et de conditions climatiques favorables au développement de la culture du cumin qui est pratiquée sur une superficie de plus de 800 hectares, souligne-t-on.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire