ban600

Francophonie: le film marocain « Aïda » projeté à Istanbul

Francophonie: le film marocain « Aïda » projeté à Istanbul

Le film « Aïda » du réalisateur Driss Mrini a été projeté, lundi soir à l’Institut français d’Istanbul dans le cadre de la célébration de la semaine de la Francophonie et ce, à l’initiative du consulat général du Maroc dans la mégapole turque.

Ce long-métrage, qui avait représenté le Maroc dans la catégorie Meilleur film étranger aux Oscars en 2016 et sélectionné dans plusieurs festivals, relate l’histoire d’Aida Cohen, une marocaine de confession juive et professeur de musique à Paris, qui, convaincue d’être condamnée à mourir puisque souffrant d’une tumeur maligne, décide de rentrer dans son pays natal, le Maroc, pour retrouver ses souvenirs juvéniles et amoureux ayant marqué son enfance dans l’espoir de réanimer, dans son fin fonds, la joie de vivre et cette force de motivation pour continuer d’y croire.

>>Lire aussi : Luxour -capitale de la culture arabe en 2017- Soirée poétique égypto-marocaine

Ce film, dont laquelle l’actrice Noufissa Benchahda joue le rôle principal, a constitué une opportunité pour les amoureux du septième art tant turcs francophones que de jeunes de lycée et collèges français et autres diplomates pour découvrir la créativité cinématographique marocaine et de percer une des nombreuses œuvres qui témoigne de l’implication de l’art dans les questions de la communauté.

Une histoire simple mais traitée à travers un style artistique expressif et profond qui décline, au fil de la pellicule, plusieurs messages sur les questions universelles d’amitié, d’amour, d’espoir et qui reflète également cette profonde charge humaine, sociale et culturelle du présent et du passé du Maroc attaché à ses valeurs de civilisation, à ses affluents culturels diversifiés et aux valeurs de la coexistence, d’ouverture et du respect des religions.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire