ban600

Le géant sud-africain Investec Asset Management se lance au Maroc

Le géant sud-africain Investec Asset Management se lance au Maroc

Le géant financier anglo-sud-africain Investec Asset Management vient d’acquérir le groupe SJL, un des opérateurs majeurs du transport et de la logistique en Europe et au Maroc, a annoncé mardi la société marocaine SJL.

Réalisée en partenariat avec la Société allemande pour l’investissement et le développement (DEG) et Avanz Capital, cette opération de rachat permettra au groupe SJL, dont le siège est basé à Tanger, de poursuivre le développement de son activité sur ces deux vastes marchés, en se positionnant aussi bien comme un trait d’union entre les deux continents, qu’un acteur du développement des relations Sud-Sud, a expliqué SJL dans un communiqué. Selon le PDG de SJL, Mohamed Didouch, la société s’est dotée d’un plan stratégique ambitieux, aussi bien pour la croissance organique que pour le développement sur le continent, qui va permettre d’investir plus de 40 millions d’Euros et de créer plus de 500 emplois entre l’Europe et l’Afrique, mais aussi d’augmenter la fréquence de ses traversées dans les années à venir avec son record de 22.000 traversées annuelles le long du détroit.

Cité par le communiqué, le directeur des investissements chez Investec Asset Management, Gerben Dijkstra, a indiqué que le rachat de SJL est le premier investissement du groupe en PrivateEquity au Maroc, un pays qui présente de réels avantages économiques, avec un climat d’affaires stable et attractif.

“En rachetant un leader sur le marché, disposant d’une offre de service de très haute qualité, similaire aux opérateurs mondiaux, et dirigé par une équipe hautement qualifiée, nous sommes enthousiastes quant à la pertinence et la viabilité de notre investissement”, s’est-il réjoui.

Pour piloter son développement sur les cinq prochaines années, SJL mettra en œuvre un plan stratégique structuré autour de cinq axes, à savoir une croissance organique “like-for-like” à travers le développement de la clientèle et l’ouverture de nouvelles plateformes en Afrique, une croissance par acquisition d’entreprises logistiques le continent africain, le développement des relations commerciales avec la clientèle internationale et de la région, la continuité des services à forte valeur ajoutée et l’investissement massif dans la formation et la recherche et développement, a conclu le communiqué.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire