ban600

Le Ghana “très intéressé” par l’expérience marocaine dans les domaines des barrages

Le Ghana “très intéressé” par l’expérience marocaine dans les domaines des barrages

Le Ghana est “très intéressé” par l’expérience du Maroc dans les domaines des barrages, de la pêche maritime et de production des engrais et des fertilisants, a indiqué, jeudi à Rabat, le président du parlement ghanéen, Aaron Mike Oquae.

Le Maroc a développé une “bonne expérience” dans le domaine de construction des barrages, a souligné le président du parlement ghanéen, lors d’une rencontre avec le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Aziz Akhannouch, notant que son pays souhaite tirer profit de cette expérience. Le président du parlement ghanéen, en visite officielle au Maroc à la tête d’une délégation de parlementaires de son pays, a fait part aussi de l’intérêt de son pays de bénéficier de l’expertise du Royaume en matière de production d’engrais et de fertilisants, relevant que son pays s’approvisionne en ces produits dans le marché international à des prix très élevés, d’où l’importance pour le Ghana de développer un partenariat avec le Maroc dans ce domaine.

La pêche maritime, notamment dans son volet relatif à la production et à l’export des sardines, figure aussi parmi les secteurs où le Ghana souhaite développer une expertise et tirer profit de l’expérience marocaine, a fait savoir le responsable ghanéen, mettant en avant la nécessité de concrétiser les accords signés entre les deux pays lors de la dernière visite effectuée par SM le Roi Mohammed VI dans ce pays.

De son côté, M. Akhannouch a fait part de la disposition du Royaume de faire bénéficier le Ghana de son expérience dans le domaine de construction de barrages, rappelant que la politique marocaine en la matière a permis d’irriguer quelque 1,6 million d’hectares.

Il a dans ce sens souligné que le Maroc demeure disposé à partager sa vision en la matière et à accélérer le partenariat avec le Ghana dans ce domaine.

Pour ce qui est de la pêche maritime, le responsable marocain a rappelé que le Royaume est le premier producteur mondial de sardines, soulignant l’importance de la mise en place d’une plateforme commerciale commune entre les deux pays pour développer une coopération en la matière.

Il a en outre fait savoir qu’une mission marocaine d’identification se rendra dans les prochains jours au Ghana dans le cadre de l’initiative “triple A” que le Royaume a proposée lors de la COP22 de Marrakech, visant l’adaptation de l’agriculture africaine pour faire face aux défis du changement climatique.

M. Akhannouch a souligné que le Maroc a développé une expertise en matière de construction de villages de pêche et rappelé que le Maroc a construit deux villages en Côte d’Ivoire et autant en Guinée Conakry. Lors de son séjour dans le Royaume, le président du parlement ghanéen a eu des réunions avec plusieurs hauts responsables marocains.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire