ban600

Le Gouvernement prend avec tout le sérieux requis la teneur du Discours du Trône

Le Gouvernement prend avec tout le sérieux requis la teneur du Discours du Trône

le Gouvernement prend avec tout le sérieux requis et la mobilisation exigée la teneur du Discours du Trône, a affirmé le Chef du Gouvernement, Saad Eddine El othmani, annonçant un programme pour redresser les dysfonctionnements. Le Chef du Gouvernement a entamé son intervention lors de la réunion, jeudi à Rabat, du Conseil de gouvernement en abordant le discours Royal à l’occasion de la Fête du Trône, dans lequel le Souverain a mis l’accent sur une pléiade de principes relatifs à la gestion de la chose publique et à l’attention portée aux citoyens, a indiqué le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, dans un communiqué lu lors d’un point de presse au terme de la réunion du Conseil. Le Chef du Gouvernement a affirmé que le discours Royal a mis ”le doigt sur les dysfonctionnements et les problématiques dont pâtit la gestion de la chose publique”, a ajouté M. El Khalfi.

Il a fait observer, à cet effet, que le Gouvernement se tient mobilisé et prend avec tout le sérieux requis la teneur du Discours Royal, notant qu’il a été convenu de mettre au point un programme destiné à redresser ces dysfonctionnements.

Le Chef du Gouvernement a passé en revue, dans ce contexte, les six axes contenus dans le Discours Royal. Le Premier axe prône la mise en œuvre complète de la Constitution et la corrélation entre responsabilité et reddition des comptes, alors que le deuxième axe insiste sur la nécessité de servir le citoyen et d’être à l’écoute de ses doléances et de satisfaire ses attentes.

Le troisième axe, quant à lui, se rapporte à la promotion de l’investissement, particulièrement l’investissement générateur de richesse, d’emplois et la refonte de la gouvernance de l’investissement.

S’agissant du quatrième volet et comme souligné par le Souverain, il porte sur la nécessité d’améliorer les conditions du développement humain, spatial et la justice territoriale pour que toutes les régions puissent bénéficier des retombées du développement et réaliser les objectifs de la justice territoriale.

Dans le cinquième axe, le Souverain a appelé à la réforme de l’administration publique à travers l’amélioration de sa gouvernance, de son efficience et la qualité de ses prestations. Quant au sixième axe, il se rapporte à la nécessité d’accorder une place de choix à la dimension nationale et stratégique dans les programmes et les plans sectoriels.

Le Chef du Gouvernement a, en outre, appelé les départements ministériels et les institutions publiques à accentuer la cadence de leur action, indiquant qu’il va annoncer prochainement le bilan des réalisations du gouvernement durant les cent premiers jours de son mandat.

Il a également ajouté qu’il va aussi annoncer un plan visant à redresser les dysfonctionnements mentionnés dans le discours Royal, appelant dans ce sens chaque secteur gouvernemental à élaborer un document contenant les mesures qu’il entend entreprendre pour les intégrer dans ce plan qui constituera la partie essentielle de l’action durant la prochaine étape.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire