ban600

Le gouvernement togolais prêt au dialogue, l’opposition dans la rue

Le gouvernement togolais prêt au dialogue, l’opposition dans la rue

Des milliers de personnes manifestaient mardi à Lomé à l’appel de l’opposition togolaise, tandis que le gouvernement affirme prendre « toutes les dispositions nécessaires » pour ouvrir des canaux de dialogue. De nouvelles manifestations de l’opposition sont prévues mardi, mercredi et jeudi, selon des médias.

Lundi soir, dans un communiqué lu à la télévision, le ministre de l’Industrie et du Tourisme, Yaovi Attigbe Ihou, a affirmé que le gouvernement prenait « les dispositions nécessaires pour l’ouverture, à Lomé, d’un dialogue avec l’ensemble de la classe politique togolaise« . Il a également dit espérer « que tout ceci conduira les partis politiques concernés à agir avec la plus grande retenue et responsabilité et à œuvrer pour l’intérêt national par la sauvegarde de la paix et de la cohésion nationale« .

Les marches organisées en semaine avaient été interdites par les autorités le 10 octobre, mais l’opposition avait refusé de se plier à cette interdiction, qui a finalement été levée samedi.L’opposition demande que le nombre de mandats présidentiels soit limité à deux. Le gouvernement compte organiser un référendum pour faire adopter une réforme prévoyant notamment cette limitation des mandats présidentiels, mais la mesure n’est pas rétroactive, permettant à M. Faure Gnassingbé de se présenter aux scrutins de 2020 et de 2025.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire