ban600
Voeux

Les gouvernements nord-américains vont renforcer leur coopération contre le trafic de drogue

Les gouvernements nord-américains vont renforcer leur coopération contre le trafic de drogue

Le ministre mexicain des Affaires étrangères, Luis Videgaray, et ses homologues américain Rex Tillerson et canadienne Chrystia Freeland ont exprimé, vendredi à Mexico, leur volonté de renforcer leur coopération en matière de lutte contre le trafic de drogue.

Les trois pays ont convenu de « faire un effort spécial » dans la lutte contre cette épidémie, ainsi que contre le trafic de fentanyl et d’héroïne, a indiqué le chef de la diplomatie mexicaine, lors d’une conférence de presse conjointe. L’objectif est d’améliorer l’efficacité de la coopération, « et non pas de nous jeter la responsabilité aux uns et aux autres« , a souligné M. Videgaray.

Cette coopération doit permettre de « faire face au trafic illégal de drogue qui entre aux Etats-Unis, stopper le trafic d’armes qui viennent des Etats-Unis, l’argent liquide et démanteler la structure financière de ces organisations« , a relevé le responsable mexicain. Par ailleurs, le ministre mexicain a assuré que le sujet polémique du mur à la frontière n’avait pas été abordé lors des discussions.

>>Lire aussi: Mexique: Plus de 5.000 membres des forces de l’ordre déployés pour faire face à la recrudescence la violence

De son côté, le secrétaire d’Etat américain a rappelé l’importance de la lutte contre la crise des opiacés aux « effets horribles sur les citoyens américains, mexicains et canadiens« .

Environ deux millions d’Américains sont désormais dépendants aux opiacés, une catégorie de stupéfiants englobant des médicaments analgésiques délivrés sur ordonnance et de l’héroïne, souvent mélangée avec des substances de synthèse. M. Tillerson effectue une tournée d’une semaine en Amérique latine qui doit le conduire après le Mexique, en Argentine, au Pérou, en Colombie et en Jamaïque.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire