ban600

Grâce à la clairvoyance de SM le Roi, le Maroc s’est engagé dans un processus démocratique « extrêmement important »

Grâce à la clairvoyance de SM le Roi, le Maroc s’est engagé dans un processus démocratique « extrêmement important »

Le Maroc s’est engagé, grâce à la clairvoyance de SM le Roi Mohammed VI, dans un processus démocratique « extrêmement important » et choisi de prendre la bonne voie à travers le lancement de plusieurs réformes dans différents domaines, a indiqué le président du Sénat chilien, Andrés Zaldivar.

« Sans aucun doute, le Maroc qui a entamé un processus démocratique extrêmement important grâce à la clairvoyance de SM le Roi Mohammed VI, est sur la bonne voie », a déclaré M. Zaldivar à la MAP en marge de la signature à Santiago d’un mémorandum d’entente entre la Chambre des Conseillers et le Sénat chilien à l’occasion de la visite de travail au Chili du président de la Chambre, Hakim Benchamach.

Le Maroc a choisi de s’ouvrir au monde et d’établir de bonnes relations avec les différents pays du globe, a-t-il dit, faisant observer que les relations entre Rabat et Santiago sont « très fortes » et reposent sur une « grande amitié » et que la signature de cet accord parlementaire permettra aux deux pays d’agir de manière conjointe concernant les questions d’intérêt commun afin de mieux consolider leur coopération.

La signature de ce mémorandum d’entente entre les deux institutions législatives est un moyen de consolider davantage les liens historiques entre le Maroc et le Chili, a-t-il souligné, ajoutant que les deux pays agissent pour le renforcement de leur coopération bilatérale et multilatérale.

« Le Chili a toujours soutenu le Maroc aux Nations unies et dans les différentes instances internationales et le Maroc a également exprimé son soutien au Chili » a affirmé M. Zaldivar, soulignant que son pays est la porte d’entrée du Maroc vers l’Amérique latine et que le Royaume favoriserait l’accès du Chili sur le continent africain.

Le responsable chilien a aussi exprimé son admiration et sa grande estime pour le Maroc qu’il a visité à plusieurs reprises, indiquant avoir « une grande estime pour SM le Roi qui m’avait honoré et décoré d’un Wissam quand j’étais président du Sénat lors d’une législation antérieure ».

Les relations entre le Chili et le Maroc se consolident de jour en jour, a-t-il dit, estimant que le lancement d’un « Forum parlementaire Afrique-Amérique latine », annoncée par M. Benchamach, est un pas important et réalisable que le Chili soutient.

Le président de la Chambre des conseillers était arrivé dimanche au Chili à la tête d’une importante délégation parlementaire composée notamment de Mme Touria Lahrech et MM. Amhed Lakhrif et Abdelkader Salama.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire