ban600

Le groupe Faurecia ouvre sa nouvelle usine à Salé

Le groupe Faurecia ouvre sa nouvelle usine à Salé

Dans la zone franche de Technopolis, une nouvelle usine vient renforcer le volume du tissu industriel de la ville de Salé.

Le  ministre du commerce et de l’industrie et des nouvelles technologies, My Hafid El Alami, a présidé aujourd’hui avec Patrick Koller, directeur général de l’équipementier français Faurecia, la cérémonie d’inauguration de la nouvelle usine et ce dans la Zone franche de Salé. Le ministre a soutenu que « Faurecia est une multinationale de plus de 100.000 employés à travers le monde répartis sur 300 usines, dans 34 pays, mais ce qui nous intéresse, c’est le partenariat Faurecia-Royaume du Maroc. Nous pouvons constater que les machines sont d’une très haute technologie. Cette usine, construite en 7 mois, est un beau record ».

Cette nouvelle usine, qui s’étend sur 12 800 mètres carrés, représente un investissement de 170 millions de Dirhams pour Faurecia. Elle a permis la création de plus de 1 300 emplois, avec la perspective à terme d’accueillir 1 800 salariés.

Pour sa part, le patron de l’équipementier français a affirmé « nous avons choisi de nous installer à Salé car cette ville a une réputation d’excellence dans l’industrie textile. Nous avons été capable de trouver la main-d’œuvre formée qu’il nous fallait. Nous avons une proximité avec les instituts de formation qui sont à l’écoute de nos besoins»

La production deFaurecia Salé est de 10 000 coiffes de sièges automobiles parjour, notamment pour le groupe PSA. Le niveau de formation des salariés, leur savoir-faire reconnu dans les métiers du textile et l’installation d’outils de production ultramodernes et connectés font de cette usine une référence industrielle. Patrick Koller a d’ailleurs soutenu que «l’événement d’aujourd’hui marque une étape importante dans l’histoire de Faurecia au Maroc, où nous sommes présents depuis 2009. Le Maroc constitue une base stratégique car nous sommes au plus près de nos clients et bénéficions d’un cadre propice au développement de nos activités

Avec les sites de Kenitra et de Salé au Maroc, auxquels s’ajoute celui de Ben Arous en Tunisie, Faurecia se positionne comme le premier producteur de coiffes automobiles en Afrique du Nord.

Par ailleurs, ledirecteur général de Faurecia a également déclaré : « Nous comptons renforcer notre présence au Maroc en ouvrant à Kenitra un 3ème site industriel pour nos activités Interiors et Clean Mobility en 2018. »Ces activités concernent notamment les technologies d’allégement des véhicules, la réduction des émissions de carbone, la récupération d’énergie ainsi que l’utilisation de bio-matériaux remplaçant les plastiques entre autres.

La firme française entend générer plus de 3000 emplois au Maroc voire 8000 à terme notamment avec le projet de la nouvelle usine de Kénitra dont le début de l’activité est attendu pour  l’année prochaine.

Fondé en 1997, le groupe Faurecia est devenu en l’espace devingt ans l’un des acteurs majeurs de l’écosystème de l’industrie automobile sur le plan international. Avec 330 sites dont 30 centres de R&D répartis dans 34 pays, Faurecia est l’un des leaders mondiaux dans ses trois domaines d’activités : sièges d’automobiles, systèmes d’intérieurs et mobilité propre. Son offre technologique forte fournit aux constructeurs automobiles des solutions pour la vie intuitive à bord et la mobilité durable. Le Groupe a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 18,7 milliards d’euros.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire