ban600

Hausse du taux d’achèvement du cycle d’enseignement primaire durant l’année scolaire 2016-17

Hausse du taux d’achèvement du cycle d’enseignement primaire durant l’année scolaire 2016-17

Le taux d’achèvement du cycle d’enseignement primaire a enregistré une hausse remarquable durant l’année scolaire 2016-17, a indiqué, lundi à Rabat, le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mohamed Hassad.

Lors d’un exposé devant la commission de l’Enseignement, de la Culture et de la Communication à la Chambre des représentants, sur le bilan de l’année scolaire 2016-17 et les préparatifs pour la rentrée scolaire 2017-18, M. Hassad a souligné que le taux d’achèvement est resté stable au niveau du cycle collégial et secondaire. Évoquant les mesures prises pour la prochaine saison scolaire, M. Hassad a affirmé que son département œuvrera pour limiter l’encombrement au niveau des classes, à travers le recrutement des cadres enseignants, (11.000 enseignants ont été recrutés et 24.000 postes sont prévus pour une deuxième tranche) et des cadres administratifs et techniques (8.000 emplois par contrats), notant qu’une importance particulière sera accordée à l’espace scolaire, l’amélioration des conditions d’accueil des élèves et le renforcement de la décentralisation, de l’organisation, de la planification et de la gouvernance.

De plus, M. Hassad a mis l’accent sur la généralisation d’un enseignement préscolaire de qualité, l’amélioration des compétences de base des élèves du cycle primaire, le renforcement des acquis linguistiques, l’ouverture sur les métiers et les sciences, la consolidation des compétences linguistiques et scientifiques, la simplification de l’accès à l’enseignement supérieur et la promotion de l’intégration dans la vie professionnelle.

Des mesures pédagogiques seront prises lors de la rentrée scolaire prochaine, notamment l’inscription des élèves âgés de 5 ans et demi dans l’enseignement primaire public, l’amélioration de l’enseignement de la langue arabe, l’enseignement de la langue française à partir de la première année du primaire et le lancement des sections internationales dès le secondaire qualifiant, ainsi que la poursuite de la diversification de l’offre du baccalauréat professionnel, a assuré M. Hassad.

Il a, par ailleurs, indiqué qu’environ 23.000 enseignants ont profité du mouvement de mutation, 98% des demandes liées au rapprochement du conjoint dans l’enseignement primaire ont été satisfaites, 20.850 enseignants ont été affectés selon leurs demandes et 9.300 enseignants ont bénéficié du mouvement de mutation local jusqu’à aujourd’hui.

Concernant la formation professionnelle, M. Hassad a souligné que le nombre des lauréats de l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT) a atteint 243.258 en 2016, relevant que le taux d’intégration a été de 76,8%.

Il a, dans ce sens, indiqué que dans le cadre de la coopération Sud-Sud, 674 stagiaires issus de 23 pays africains ont poursuivi leur formation à l’OPPT, qui a contribué à côté de la Fondation Mohammed VI pour le Développement durable à la création de huit établissements de formation et la signature de la convention instituant l’Alliance africaine pour le développement de la formation professionnelle, présidée par le Maroc.

S’agissant de l’enseignement supérieur, M. Hassad a affirmé que son département œuvrera pour la promotion des établissements de l’enseignement supérieur universitaire, à travers la mise en place des espaces et des équipements au niveau des universités et des cités universitaires et l’amélioration des services sociaux au profit des étudiants.

Il a, dans ce cadre, souligné que le ministère cherche à assurer les conditions convenables pour la prochaine rentrée universitaire, à ouvrir de nouvelles universités, à renforcer les services sociaux via l’ouverture de nouveaux restaurants universitaires, la promotion du transport urbain, ferroviaire et aérien et l’augmentation du nombre des bénéficiaires de la couverture médicale.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire