ban600

Ifrane : Ouverture de la rencontre présidentielle de l’Alliance mondiale des arts libéraux

Ifrane : Ouverture de la rencontre présidentielle de l’Alliance mondiale des arts libéraux

La rencontre présidentielle de l’Alliance mondiale des arts libéraux (GLAA) s’est ouverte, dimanche à Ifrane, avec la participation d'une trentaine de présidents d’universités prestigieuses de toutes les régions du monde.

Initiée du 4 au 8 mars par l’Université Al Akhawayn à Ifrane (UAI), cette rencontre vise à discuter des moyens de promouvoir l’enseignement des arts libéraux dans un contexte global. ‘’Cette initiative tend à échanger les expériences et renforcer la collaboration en matière de formation universitaire en art libéral, qui s’investit dans le développement de la personne’’, a indiqué à la MAP le Président de l’UAI, Driss Ouaouicha, en marge de l’ouverture de cette rencontre.

Il s’agit, selon lui, de former des ‘’têtes pensantes, promouvoir les capacités de réflexion des étudiants et développer l’approche critique et l’esprit citoyen responsable’’. M. Ouaouicha a plaidé, à cet effet, pour le développement des capacités de l’étudiant à utiliser le savoir pour servir son développement personnel, ainsi que celui de sa société et de l’organisation pour laquelle il travaille, afin de relever les défis de développement.

>>Lire aussi: L’Université Al Akhawayn abrite une conférence de l’Alliance mondiale des arts libéraux

Dans une déclaration similaire, le président de l’université internationale de Grand-Bassam en Côte d’Ivoire, Saliou Touré, a souligné que cette rencontre vise à nouer des relations de partenariat entre les différentes universités membres de l’Alliance, pour développer la qualité de l’enseignement et la recherche universitaire entre les universités africaines, américaines et asiatiques.

Mettant l’accent sut les mécanismes de coopération interuniversitaire, M. Saliou a insisté sur le développement de ce genre de relations pour former l’élite africaine et échanger les visites des enseignants-chercheurs et des étudiants dans les diverses disciplines scientifiques. Selon l’UAI, le choix d’Al Akhawayn s’explique notamment par son statut international, dans la mesure où, rien que cette année, l’université a accueilli environ 180 étudiants de différentes nationalités.

L’université, dont le corps professoral est constitué de 40pc d'étrangers, a aussi envoyé plus de 550 étudiants à l’étranger pendant au moins un semestre. Fondée en 2008, l'Alliance mondiale des arts libéraux a pour mission le partage d'expertise et de programmes éducatifs qui favorisent l'engagement et l'interaction entre les campus universitaires.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire