ban600

INE : la population âgée de 15 ans et plus n’atteint pas 6 ans de scolarisation

INE : la population âgée de 15 ans et plus n’atteint pas 6 ans de scolarisation

Le rapport « l’Atlas territorial des disparités en éducation », réalisé par l’Instance nationale d’évaluation (INE) relevant du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche professionnelle, annonce que la moyenne de scolarisation de la population marocaine âgée de 15 ans et plus n’a pas dépassé 5,5 années en 2014. Les résultats de cette étude situent le Maroc à la 136ème sur un total de 175 pays du monde.

Ce rapport présenté par la directrice de l’INE, Rahma Bourkia, lors d’un point presse mercredi à Rabat, souligne que la proportion de la population âgée de 15 ans et plus, ayant atteint le niveau supérieur, reste relativement faible. Elle est estimée à 8,5%, en 2014, comparée à la valeur enregistrée dans la région MENA. « Cette proportion reste inférieure à celle affichée pour les pays développés au début des années soixante-dix (9.8%; Barro et Lee, 2013) », cite le rapport.

Plus des trois quarts des pays du monde dépassent largement ce seuil de 6 années, voire plus de 12 années pour les quinze premiers pays. Deux principales raisons peuvent notamment expliquer ce retard. D’un côté, l’analphabétisme pèse lourdement sur le niveau moyen du capital humain malgré sa réduction relativement importante durant la dernière décennie. De l’autre, le Maroc n’a pas suffisamment étendu l’enseignement secondaire qualifiant et supérieur. Ainsi, la proportion de la population âgée de 15 ans et plus ayant atteint le niveau supérieur reste relativement faible.

 

Cet Atlas renseigne sur les disparités et les inégalités dans l’éducation en se référant au nouveau découpage régional et administratif adopté en 2015, selon deux indices, à savoir, la moyenne d’années de scolarisation et l’indice de Gini de l’éducation. Il constitue, par ailleurs, un moyen de ciblage des politiques éducatives destinées à prioriser les zones déficitaires en matière d’accès à l’éducation.

Le rapport a révélé que la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, qui se positionne au premier rang au niveau national, occupe la 117ème place mondiale pour la moyenne d’années de scolarisation et la 134ème place pour l’indice de Gini de l’éducation.

Par ailleurs, les régions de Marrakech-Safi et de Béni Mellal-Khénifra enregistrent un indice de Gini de l’éducation supérieur à la moyenne nationale (0,58 et 0,57 respectivement). Ces deux régions sont aussi les seules dont la moyenne d’années de scolarisation est inférieure à 5 ans.

Le milieu constitue un facteur déterminant du niveau d’éducation. Il est à noter que 69% des communes urbaines ont une moyenne d’années de scolarisation qui dépasse 6 années. En revanche, les dernières 1043 communes du classement appartiennent toutes au milieu rural et ne dépassent pas 4,1 années de scolarisation.

Cette nouvelle édition de l’Atlas se focalise sur l’année 2014 qui sera l’année de référence pour le suivi des améliorations des indicateurs de l’équité de l’éducation à l’horizon 2030, et en couvrant les quatre niveaux de territorialité : national, régional, provincial et communal avec une comparaison au niveau mondial. 2014 constitue, également, une année de référence aussi bien pour la Vision stratégique de la réforme éducative que pour le Programme de développement durable 2015-2030.

 

C.O

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire