ban600

le Japon veut mettre à contribution l’expérience du Maroc pour élargir sa coopération avec l’Afrique

le Japon veut mettre à contribution l’expérience du Maroc pour élargir sa coopération avec l’Afrique

Le Japon veut capitaliser sur l’expérience du Maroc en matière d’infrastructures de haute qualité pour élargir sa coopération avec d’autres pays dans le continent africain, ont indiqué, mercredi à Rabat, des opérateurs économiques nippons lors d’un séminaire organisé à l’initiative de l’Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO).

Dans ce sens, le directeur général de JETRO, Daisuke Mizuno, a souligné que le Maroc, à l’instar des pays d’Afrique de l’ouest, dispose d’un fort potentiel dans le domaine des infrastructures de haute qualité, relevant que cet évènement a pour vocation de jeter les bases de partenariats avec le Royaume à même de permettre la réalisation de projets en Afrique.

Ce séminaire, organisé en collaboration avec le ministère de l’Equipement du Transport, de la Logistique et de l’Eau, le ministère japonais de l’Aménagement du territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme (MLIT) et l’ambassade du Japon au Maroc, a pour but de promouvoir la coopération entre le Japon et le Maroc dans ce secteur-clé. Dans une déclaration à la MAP, le directeur de la promotion de l’industrie de la construction à l’étranger (Japon), relevant du MLIT, Yoshihisa Ota, a fait part de la volonté du Japon d’étendre et de développer la coopération avec l’Afrique à travers le Maroc, soulignant que son pays entend partager son savoir ainsi que ses expériences en matière d’infrastructure de haute qualité avec le Royaume. Pour sa part, le Chef adjoint de la mission de l’ambassade du Japon au Maroc, M. Kenji Kuratomi, a souligné que le ministre délégué de l’Aménagement du territoire, des infrastructures, des transports et du tourisme a signé avec le ministre de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, un mémorandum de coopération portant sur l’infrastructure de qualité dans le but d’assoir une coopération solide avec les secteurs public et privé marocains, notant que ce séminaire est l’occasion d’échanger les expériences entre les deux pays dans la perspective de mettre en place des partenariats futurs. De son côté, Hiroshi Motoyoshi, directeur général de Mitsui, une compagnie participante à ce séminaire, a indiqué qu’il prend part à cet évènement pour trouver des opportunités d’affaires dans le domaine de l’infrastructure au Maroc et de pouvoir renforcer les investissements dans ce secteur.

A l’ouverture de ce séminaire, le directeur de la promotion de l’industrie de la construction à l’étranger (Japon) a relevé que son pays a lancé une initiative intitulée « partenariat élargi pour l’infrastructure de qualité » en vue d’augmenter l’offre de ressources financières vers les projets d’infrastructures à travers le monde en plus de créer et de promouvoir les relations de coopération avec les opérateurs privé et public de l’Afrique.

Ce séminaire, qui a connu la présence d’une douzaine d’entreprises nipponnes, a pour but de les rapprocher du Maroc et de renforcer la coopération entre les deux pays dans les domaines de la construction et de l’infrastructure, en vue de réaliser des édifices conformes aux objectifs du développement durable (ODD).

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire