ban600

Jean Zaganiaris: Parlez-moi de Littérature

Jean Zaganiaris: Parlez-moi de Littérature

Pour un autre regard sur le champ littéraire marocain 

De quoi parle la littérature marocaine contemporaine ? En quoi est-elle intéressante et importante aujourd’hui ? Quelles sont les dimensions composites qui la constituent ? C’est à partir de ces questions que nous avons rédigé ce livre. L’idée n’était pas tant de restituer la bonne interprétation des œuvres mais plutôt de saisir la beauté des univers créés par les auteurs, de décrire les pratiques sociales présentes dans les textes littéraires et de rendre compte des émotions cachées entre les lignes des oeuvres.

Extrait : « Les façons de lire et les désirs d’écriture sont multiples. Le rapport à la littérature est constitué de moments où la ligne de démarcation entre la réalité et la fiction, entre la vraie vie et les univers imaginaires, devient floue… C’est de cela que nous avons voulu rendre compte dans ce livre».

Jean Zaganiaris est sociologue, enseignant chercheur au CRESC (Centre de Recherche Economie Société Culture)/Ecole de Gouvernance et d’Economie de Rabat. Il est également l’auteur du roman Le périple des hommes amoureux, Casa Express, 2015 et de plusieurs nouvelles littéraires. Il fait partie des fondateurs du Cercle de Littérature Contemporaine.

Table des matières

Introduction : Repenser le jeu de la chronique littéraire

Une pureté mélancolique : A propos de Mamoun Lahbabi, Sur tes pas, Paris, L’Harmattan, 2001.

Une névrose à deux : A propos de Mohamed El Ouariachi Tani, L’exécuteur testamentaire, 2006.

En rouge et noir : A propos de Lamia Berrada-Berca, Kant et la petite robe rouge,  Editions La Cheminante, 2011, et Une même nuit nous attend tous, Editions La Cheminante, 2013.

 «Détruire» dit-elle mélancoliquement : A propos de Maï-Do Hamisultane, La Blanche, Editions La Cheminante, 2013

Les corps gays et lesbiens dans la littérature marocaine : Bahaa Trabelsi, Bouthaina Azami, Siham Benchekroun

 Cette vie qui nous consume : A propos de Imane Naciri, Ultimes confessions, La Croisée des Chemins, 2014.

 Vulnérabilité et précarité dans la littérature marocaine : A propos de Najat Dialmy, Amères tranches de vie2012.

 Un secret peut en cacher bien d’autres… : A propos de El Mehdi El Kourti, Les cinq gardiens de la parole perdue, Rabat, Casa Express Editions, 2013.

 Driss Jaydane sur le divan : A propos de Driss Jaydane, Divan marocain, Le Fennec, 2014.

Le regard de la littérature sur la vie : Mokhtar Chaoui et Moha Souag

 En crise de manque ! : A propos de Réda Dalil, Le job, Le Fennec, 2014.

 L’écriture : un exercice périlleux : A propos du roman de Abdellah Baïda Le dernier salto, Marsam, 2014.

 Le dernier salto dans Le Néant : A propos de Youssef Wahboun, Trois jours et Le Néant, Marsam, 2013.

 Le brun ténébreux et la post blonde : A propos de Patrick Lowie, Marrakech désamour, Editions PAT, 2014 et de Valérie Morales-Attias, Post blonde, chroniques électroniques 2009-2013, La Croisée des Chemins, 2013.

 Son jardin secret : A propos de Leïla Slimani, Dans le jardin de l’ogre, Gallimard, 2014.

 Par la force des choses A propos de Jad Benhamdane, Ma vie en marche, Afrique Orient, 2015.

De battre mon cœur s’est arrêté : A propos de Souad Mekkaoui, Femmes au purgatoire, La Croisée des Chemins, 2015.

La femme kaléidoscope : A propos de Mamoun Lahbabi, Entre tes mains, Marsam, 2015.

 Je t’aime Mélancolie : A propos de Maria Guessous, Nous n’irons pas au paradis, Editions Afrique Orient, 2015.

 Une femme qui croit en l’amour : A propos de Maï-Do Hamisultane, Santo Sospir, La Cheminante, 2015.

 La vie n’est pas ailleurs : A propos de Badreddine Aitlekhoui, Momo, je m’appelle. Autiste je suis…, 2014.

Une poésie intelligente : A propos de Karim Boukhari, Ode à mon ami intelligent, Casa Express, 2014.

Le Printemps arabe, un opéra fabuleux ? : A propos de Sonia Terrab, La révolution n’a pas eu lieu, La Croisée des Chemins, 2015.

Ceci n’est pas un polar : A propos de Guillaume Jobin, Route des Zaërs, Casa Express, 2015.

 Lorsque la mort vient caresser la vie : A propos de Mokhtar Chaoui, Le silence blanc, Editions Salina, 2015.

Le spectre de la fin du monde : A propos de Mehdi El Kourti, Les sept sages de l’Apocalypse, Editeurs de Talents, 2015.

 Les hommes meurent mais ne coulent pas : A propos de Abdelhak Najib, Les territoires de Dieu ( Les infréquentables, 2015) et Le printemps des feuilles qui tombent (Les infréquentables, 2016).

 Seul l’amour peut encore nous sauver : A propos de Rachid Khaless, Quand Adam a décidé de vivre, La Croisée des Chemins, 2014.

Utopie tangéroise : A propos de Bouchra Boulouiz, Une irlandaise à Tanger, [2003], Rosselli, 2015, 2ème édition.

 Le jeu en vaut la chandelle : A propos de Jamal Berraoui, Yasmine, 19 ans, trisomique, bachelière, Balland, 2014.

 Cauchemar climatisé : A propos de Patrick Lowie, Charabia, Editions PAT, 2015.

Une femme amoureuse : A propos de Tourya Oulehri, Laisse mon corps te dire, Marsam, 2016.

Fais de beaux rêves : A propos de Fatima Mernissi, Rêves de femmes, Albin Michel, 1996.

 Un parfum d’éternité : A propos de Siham Bouhlal, Et ton absence se fera chair, Editions Yovana, 2015.

Le retour de l’enfant prodigue : A propos de Hicham Tahir, La ruelle des pieds nus, Editions Casa Express, 2015.

 Regards sur les masculinités : Lounja Charif, Camille Laurens, Marie Nimier

 Le ravissement de Lol Rabab : A propos de Mohamed Ouissaden, Ainsi parlait Shéhérazade, Marsam, 2016.

Les représentations du handicap dans la littérature marocaine
Splendeurs et misères de l’écrivain marocain : A propos de Reda Dalil, Best-Seller, Le Fennec, 2016.

 Le périple du nom propre : A propos de Abdellah Baïda, Nom d’un chien, Marsam, 2016.

 Des rêves étranges et pénétrants : A propos de Moha Souag, La semaine où j’ai aimé, Editions du Sirocco, 2016.

Violence de genre : A propos de Mounir Serhani, Il n’y a pas de barbe lisse, Marsam, 2016.

Elle ne sait pas aimer : A propos de Leïla Slimani, Chanson douce, Paris, Gallimard, 2016.

 L’ère des désacralisations : A propos de Mamoun Lahbabi, La lumière de l’aube, Casa Express 2016.

Dans le fond de la piscine : A propos de Abdellah Taïa, Celui qui est digne d’être aimé, Seuil, 2017.

 Parlez-moi d’amour : A propos de Zakya Gnaoui, Sans Contrefaçon, Casa Express, 2016.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire