ban600

Les jeunes constituent un nouvel élément de la vie publique

Les jeunes constituent un nouvel élément de la vie publique

Les jeunes constituent un nouvel élément de la vie publique aspirant à l’égalité et la dynamisation de la participation citoyennen, a affirmé, lundi à Casablanca, le président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Driss El Yazami,

S’exprimant à l’ouverture du forum «Jeunesses méditerranéennes » (3-5 avril) initié sous le thème «État des lieux de la situation de la jeunesse en Méditerranée», M. Yazami a souligné que ce nouvel acteur a su dynamiser sa présence à la suite des mutations survenues dans le monde particulièrement au niveau intellectuel.

Dans ce sillage, M. Yazami a rappelé que le CNDH a consacré ses activités lors de la 23ème édition du SIEL aux jeunes via la thématique « La jeunesse marocaine …l’avenir», rappelant que 34pc de la population marocaine est constitué de jeunes de 15 à 34ans.

Cette grande partie de la population, et à l’instar de plusieurs pays de la méditerranée font face à de défis relatifs notamment à l’emploi, et l’éducation, a-t-il dit.

Il a dans ce sens plaidé pour des politiques complémentaires et globales auxquelles adhèrent les acteurs publics et privés, soulignant que celles-ci ne peuvent être élaborées sans une participation actives des jeunes.

Aussi, M.Yazami a passé en revue les grandes lignes de la stratégie nationale intégrée des jeunes (2015 -2030) qui a notamment pour objectif de dynamiser les mécanismes à même de faire des jeunes la base de toute les politiques publiques.

Cet événement, qui réunit soixante-quinze jeunes et acteurs de la jeunesse des pays des deux rives de la Méditerranée, est organisé par le Réseau Euromed France en partenariat avec le Réseau Euromed marocain.

Il constitue une occasion d’échanger sur les opportunités, les obstacles et les grands défis auxquels les jeunes font face, à travers des thématiques, abordées lors d’ateliers interactifs, portant sur l’accès à l’emploi, la formation et le travail décent, la libre circulation des jeunes dans l’espace méditerranéen, la participation citoyenne, les médias et le rôle de la culture et des arts pour les jeunes générations.

Cette rencontre de 3 jours est initiée notamment avec le soutien de la Fondation de France, de l’Agence française de Développement (AFD) et du projet Réseaux de la Jeunesse Méditerranéenne NET-MED Youth mis en œuvre par l’UNESCO avec le soutien de l’Union européenne.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire