ban600

La journée mondiale de l’Afrique : la femme africaine à l’honneur

La journée mondiale de l’Afrique : la femme africaine à l’honneur

Rabat a accueilli, ce jeudi, une cérémonie de célébration de la journée mondiale de l’Afrique, organisée par la Fondation diplomatique, sous le thème “La femme africaine, vecteur de l’émergence du continent”. 

Les intervenants à cette manifestation ont relevé l’importance du renforcement de la coopération entre les pays du continent en vue de promouvoir le rôle de la femme comme moteur de décollage économique et de développement durable. Ils ont également mis l’accent sur les moyens d’accélérer la mise en œuvre effective des 17 objectifs de développement durable adoptés lors du sommet des Nations unies en septembre 2015 et des autres engagements existants sur l’égalité des sexes, l’autonomisation et les droits des femmes.

‘’En dépit du fait que les femmes constituent près de 70% de la force agricole, en Afrique, et produisent environ 90% des denrées alimentaires, elles restent loin derrière en termes de propriété des terres agricoles et d’accès aux revenus provenant de la terre, ce qui constitue l’une des principales inégalités sociales et économiques’’, a estimé la Secrétaire d’État chargée de l’Habitat, Mme Fatna Lkhiyel.

De son côté, Mme Nezha El Ouafi, Secrétaire d’État chargée du développement durable, a relevé que le Maroc, convaincu du rôle de la femme, a procédé à l’intégration de l’approche genre dans tous les programmes sectoriels, y compris celui du développement durable. Le Maroc s’est, d’ailleurs, engagé depuis longtemps, en faveur du développement durable, à travers les multiples initiatives lancées par SM le Roi Mohammed VI, en 2009 et 2010.

L’égalité joue un rôle déterminant dans la réalisation d’un progrès juste et équitable, a souligné Mme Yacine Fal, responsable pays au Bureau régional de développement et de prestation de services pour l’Afrique du Nord auprès de la Banque africaine de développement (BAD).

Pour Mme Amina Benkhadra, directrice générale de l’Office national des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM), le décollage de l’Afrique est tributaire de l’adoption de politiques de développement garantissant l’accès aux ressources énergétiques et hydrique, la sécurité alimentaire, le développement industriel et la lutte contre les changements climatiques, ainsi que le renforcement du rôle de la femme. Elle a, d’ailleurs, mis l’accent sur la nécessité de favoriser l’accès des femmes à l’éducation et à l’information notamment dans les domaines des sciences, des technologies et de l’économie.

La célébration de la journée mondiale de l’Afrique au Maroc revêt un caractère particulier avec le retour du Maroc au sein de l’Union Africaine. La Fondation diplomatique a appelé, à cette occasion, à prospecter les opportunités de coopération entre pays africains, pour promouvoir le développement et la reprise économique, ajoutant que l’Afrique, qui connaît une véritable renaissance, est appelée à s’unifier, à lutter contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion et à gagner le pari du développement et de la justice sociale.

C.O

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire