ban600

Les journées du Maroc à Washington dédiées au développement d’affaires : Une passerelle vers l’Afrique

Les journées du Maroc à Washington dédiées au développement d’affaires : Une passerelle vers l’Afrique

Depuis la colline du Capitol, le Réseau Maroco-Américain donne le coup d’envoi de son dernier projet de l’année 2017. Un événement de quatre jours et qui célèbre l’axe Washington-USA-Maroc-Afrique à travers la dynamique économique, médiatique et culturelle. L’esplanade de la liberté, l’historique Freedom Plazza, accueille cette édition du 28 septembre au 1er octobre 2017 à Washington, DC.

Sous le thème « Les journées du Maroc : Créer, Informer, Célébrer » L’événement représente une véritable opportunité d’échange dans les domaines du développement d’affaires, de l’échange entre les médias et du patrimoine culturel commun. Des expositions sont au programme et sont dédiées à la promotion des opportunités d’affaires tant sur le plan sectoriel que territorial et régional. Des rencontres B2B sont également prévues pour mieux favoriser le réseautage entre entrepreneurs des deux rives.

L’objectif de ces journées demeure la promotion, tant sur le plan historique que culturel, de la destination Maroc auprès des PME américaines mais aussi des décideurs politiques de la capitale Washington DC. L’événement mettra en avant l’histoire et la culture de la communauté Afro-Américaine à travers des spectacles musicaux et des projections de jeux de lumières.

C’est un événement phare pour nous au sein du Réseau Maroco-Américain” annonce d’entrée de jeu Mohamed Elhajjam, Président du Réseau Maroco-Américain. “C’est le plus grand événement jamais organisé par le Réseau, il est d’une importance cruciale puisqu’il coïncide avec le mois du patrimoine africain à Washington ainsi que d’autres événements internationaux importants qui se déroulent aux États-Unis en ce mois de septembre, comme l’assemblée générale des Nations-Unies. Nous voulons démontrer le potentiel économique du Maroc, non seulement à travers sa culture et son patrimoine millénaire mais aussi en créant une passerelle entre la communauté afro-américaine de Washington et le Maroc puis à travers lui ouvrir les ponts vers le continent africain. Nous bénéficions du soutien et de la couverture médiatique des chaines de télévision locales. Cet événement sera très suivi.”

Ce festival se tient en même temps que nombre d’événements: Le 47ème Congrès annuel du Black, le début de la nouvelle session du Congrès américain et le premier anniversaire de la création de ligne aérienne directe de la compagnie Royal Air Maroc entre Casablanca et Washington.

M. Elhajjam poursuit “Nous souhaitons au sein du Réseau Maroco-Américain renforcer les liens économiques entre le Maroc et les US, à travers la promotion des PME” Un lien, faut-il le rappeler, qui remonte à 1777 avec la reconnaissance des États-Unis d’Amérique par le Royaume du Maroc, comme un état souverain et indépendant. Les vaisseaux américains étaient les bienvenus dans les ports du Royaume Chérifien. Avec ces journées du Maroc, nous voulons permettre une ouverture sur toute l’Afrique et nous pouvons compter sur une équipe d’experts dédiés et actifs au sein du Réseau Maroco-Américain” Conclut Elhajjam.

Asma Graimiche, Présidente du Centre Marocain pour la promotion de la Paix et le Développement Durable, CEO et coproductrice au sein de First Poly Productions et co-sponsor du projet, est convaincue de la pertinence de cet évènement et de son apport pour construire une culture de la paix. Pour Mme Graimiche ‘‘ Le Maroc, de par son histoire, est un pays leader sur le plan de la promotion de la tolérance et du vivre-ensemble’’

Le Festival assurera également des projections de lumières et des spectacles numériques à la pointe de la technologie afin de promouvoir l’histoire et la richesse de la culture millénaire du Royaume du Maroc. Cet événement sera également retransmis en direct.

Nous organisons une première édition de ces journées dédiées à la promotion des opportunités d’affaires,” dit Elisabeth Myers, Conseillère Générale et Consultante Stratégique du Réseau Maroco-Américain. “ Nous adhérons à la vision africaine du Roi Mohamed VI. Cette décision célèbre la réintégration du Maroc au sein de l’Union Africaine, pas seulement la culture marocaine mais aussi ses racines africaines. Il est de notre devoir, nous amis du Maroc de veiller à enrayer les stéréotypes. Le Maroc n’est pas simplement les images relayées par les médias, il n’est pas seulement une destination touristique et gastronomique mais il devient aujourd’hui un hub et un pays qui s’inscrit dans la modernité et qui a le souci d’un développement équitable de l’ensemble du continent ».

Durant ce festival, des artistes issus de l’immigration ou locaux, venus de Ney York ou de la Floride, se produiront sur scène, afin de faire connaitre au public américain la richesse du patrimoine musical marocain. À l’honneur de cette première édition, la musique Gnawa, berbère, juive marocaine, mais aussi le jazz et le blues qui ont pris racine en terre africaine. Un spectacle marocain sera offert le 1er octobre à la clôture du festival.

Heidi Martin, vocaliste et compositrice jazz américaine se produira le 30 septembre “C’est un honneur que de me produire dans ce festival international qui rapproche Washington du Maroc et de l’Afrique, je voue pour le Maroc un grand amour depuis que j’ai chanté à Casablanca en 2009. En tant qu’artiste Jazz & Blues, je sais que le Maroc a été important dans le façonnement de cet art. Je suis ravie de le ramener vers ses racines africaines.

Le coup d’envoi de l’événement, le 27 septembre, offrira des opportunités réelles de rencontres professionnelles, institutionnelles et de réseautage, au profit des PME marocaines et américaines présentes.

Le Réseau Maroco Américain œuvre depuis sa création à la promotion du Maroc à travers les opportunités réelles d’investissement et de création qu’il offre. Avec un intérêt particulier en faveurs des PME, qui sont le moteur de l’économie tant aux États-Unis d’Amérique qu’au Maroc. La dimension africaine rajoute une pierre à l’édifice et vient consolider les liens déjà solides entre le Maroc et les USA. Nous mettons un point d’honneur à informer correctement les médias américains sur l’histoire du Maroc et les opportunités d’échange culturel et d’affaires qu’il offre. Le Réseau organise à cet effet plusieurs voyages d’affaires entre les deux rives de l’océan. Nous sommes fiers d’avoir été derrière la création de partenariats et de jumelages entre les villes, les universités et les think-tanks des deux pays. Nous comptons parmi nos membres, des experts américains et maroco-américains. Il s’agit de lobbyistes cumulant plusieurs années de travail au sein des institutions américaines, de journalistes, d’avocats, de professionnels des médias et des relations institutionnelles.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire