ban600

Journées portes ouvertes de la DGSN: Couronnement du processus de rapprochement entre citoyen et forces de sécurité

Journées portes ouvertes de la DGSN: Couronnement du processus de rapprochement entre citoyen et forces de sécurité

A la porte principale de la Foire internationale de Casablanca, située à quelques pas de la Mosquée Hassan II, des policiers en uniforme accueillent les nombreux visiteurs qui viennent assouvir leur curiosité en visitant les différents stands aménagés dans le cadre de la 1ère édition des Journées portes ouvertes de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Dès les premières heures de la matinée, les allées de la foire n’ont pas désempli recevant une population issue de différents horizons et représentant toutes les tranches d’âges. Des hommes, des femmes, des journalistes, des acteurs associatifs, des délégations officielles, des élèves et des étudiants, ont tous l’air ravis de découvrir de près les métiers qui constituent l’essence de la sûreté nationale.

Un peu plus loin, le pavillon principal abrite un total de 17 stands illustrant les métiers et les domaines d’intervention de la sûreté nationale : police équestre, police cynophile, identification par portrait-robot, investigation criminelle, protection des femmes et des mineurs victimes de violence, vérification des documents, sûreté et sécurité des postes frontières, maintien de l’ordre, protection rapprochée, sécurité routière, sensibilisation en milieu scolaire.

Les stands révèlent aussi les différents services proposés par la DGSN, notamment en ce qui concerne le recrutement et la formation, les réalisations immobilières, la fondation Mohammed VI des œuvres sociales du personnel de la sûreté nationale, les arrondissements de police, les salles de commandement et de coordination, et les documents identitaires.

Les organisateurs de l’événement n’ont pas omis de consacrer un stand-musée dédié aux outils de travail utilisés jadis dans le domaine. Ainsi on trouve d’anciens modèles de téléphones et d’appareils photos, des moyens de transport, ainsi que des instruments de mesures et d’identification.

Le volet artistique n’est pas en reste dans la programmation de la DGSN, puisqu’une galerie spéciale en plein milieu de la salle a été dédiée aux tableaux représentant des personnages, des motifs, des formes et des couleurs caractéristiques au patrimoine culturel marocain. Sur les murs de cette galerie on trouve aussi des portraits des sultans et des souverains de la dynastie alaouite depuis son fondateur Moulay Ali Cherif jusqu’à SM le Roi Mohammed VI.

Dans un entretien accordé à la MAP, la commissaire de police, Saliha Ennajeh, a souligné que cette manifestation a été précédée d’une série de réunions pour veiller à sa préparation et sa réalisation dans des conditions optimales, notant que l’événement a connu dès son lancement une affluence massive des citoyens, ce qui confirme la relation de confiance qui lie le citoyens aux services de police.

Cet événement qui a connu le lancement d’une campagne de communication dédiée, y compris via les réseaux sociaux, constitue une occasion pour les citoyens de connaitre les différents départements de la DGSN, les services qu’elle offre, ainsi que les procédures à suivre pour obtenir ces services.

Tenue sous le thème “La Sûreté nationale, engagement et loyauté”, cette manifestation de grande envergure se poursuivra jusqu’au 16 septembre. Elle prévoit l’organisation de démonstrations professionnelles, d’ateliers pratiques et ludiques pour les enfants, ainsi que des conférences thématiques animées par des cadres de la DGSN.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire