ban600

Kofi Annan souligne la nécessité de réformer le système de l’ONU

Kofi Annan souligne la nécessité de réformer le système de l’ONU

L’ancien secrétaire général de l’Organisation des Nations-Unies (ONU), Kofi Annan, a souligné  l’importance de réformer l’Organisation de manière à garantir une sorte d’adéquation de son système avec les différentes mutations que connait le monde.

S’exprimant lors d’un débat initié dans le cadre du Forum « Ibrahim Governance Week-End », organisé du 6 au 9 avril, sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, M. Annan a estimé qu’une nouvelle réforme de l’ONU n’a rien de facile, compte tenu de la complexité de la gestion de ses différents organismes.

Il a, en outre, fait savoir que « l’ONU, à elle seule, ne pourra pas gérer tous les problèmes du monde », appelant l’Organisation à s’ouvrir sur d’autres partenaires, en l’occurrence le secteur privé et la société civile, qui regorgent d’importantes potentialités et représentent des sources prometteuses d’innovation et de créativité.

Après avoir passé en revue son expérience au sein des Nations-Unies, l’ex secrétaire général de l’Organisation a déploré la non création de nouveaux sièges permanents susceptibles de renforcer le caractère démocratique et représentatif du Conseil de sécurité.

« Ibrahim Governance Week-End » est un événement phare de la Fondation Mo Ibrahim, organisé chaque année dans une capitale africaine différente pour discuter des défis du leadership et de la gouvernance en Afrique.

L’édition de cette année revêt un caractère particulier, puisque la Fondation célèbre dix années d’efforts pour placer la gouvernance et le leadership au centre des débats autour du développement.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire