ban600
Voeux

La place de l’USFP au sein de la majorité lui permet de contribuer efficacement au processus de réforme

La place de l’USFP au sein de la majorité lui permet de contribuer efficacement au processus de réforme

La place qu’occupe l’Union socialiste des forces populaires (USFP) au sein de la majorité gouvernementale lui permet de contribuer efficacement au processus de réforme, a indiqué samedi à Rabat, le premier secrétaire du Parti, Driss Lachgar.

Présentant le rapport du bureau politique lors de la réunion du Conseil national, M. Lachgar a affirmé que l’appartenance à la majorité n’empêche pas l’USFP d’exprimer, en cas de nécessité, son désaccord, tout en défendant les positions constantes du parti quant aux dossiers économiques, sociaux, politiques et culturels et en se conformant au programme conjoint adoptés par tous dans le cadre de la coalition gouvernementale.

L’USFP est appelée à s’adapter à tous les développements et mutations que connait la société et le monde, tout en mobilisant les organismes territoriaux et professionnels pour un encadrement adéquat des compétences et le renouvellement des outils et démarches de communication avec les militants du parti et la société, a souligné M. Lachgar.

>>Lire aussi: Elections partielles à Nador: L’USFP remporte le siège à pourvoir à la Chambre des représentants

Le parti est également appelé à adopter un programme national avec une nouvelle vision à l’égard des questions essentielles, à travers la multiplication des forums visant à examiner la situation économique et sociale, à se constituer une nouvelle perception des mutations sociales et à proposer des solutions concernant le modèle de développement, a-t-il noté, précisant que les questions de l’enseignement, la culture, l’information, le système électoral, l’égalité entre les sexes, la jeunesse, les droits de l’Homme, l’urbanisme, la gestion territoriale, l’environnement et la fiscalité sont autant de sujets à débattre.

M. Lachgar a, en outre, souligné que l’USFP a choisi, sur la base des positions de ses organes décisionnels, d’aborder avec le sérieux et la responsabilité qui s’imposent la question de formation du gouvernement, précisant que ce choix est fondé sur une lecture attentive et profonde de la situation générale dans le pays.

Les dernières victoires de l’USFP lors des élections partielles à Guercif et Nador prouvent la capacité du parti à reprendre la main et à retourner avec force au sien de la société, à travers une stratégie claire axée sur l’ouverture sur les nouvelles compétences ayant fait leur preuve, a-t-il relevé.

Il a également passé en revue les réalisations du parti après le 10-ème congrès, tant au niveau politique, à travers l’enrichissement des projets de résolutions présentés, qu’au niveau organisationnel, en terme de structuration des organisations nationales et de construction juridique.

Les travaux de cette 2-ème réunion du Conseil national s’articulent autour de la présentation des propositions de statuts et de règlement intérieur, la structuration du conseil national, l’élection du comité national d’arbitrage et de déontologie et de la commission de contrôle financier, de gestion et de patrimoine et le projet de budget du parti au titre de l’exercice 2018.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire