ban600

Laâyoune : Lever de rideau sur le 3è Festival du film documentaire sur la culture, l’histoire et l’espace sahraoui hassani

Laâyoune : Lever de rideau sur le 3è Festival du film documentaire sur la culture, l’histoire et l’espace sahraoui hassani

 Le rideau a été levé lundi soir sur la 3ème édition du Festival du film documentaire sur la culture, l’histoire et l’espace sahraoui hassani, organisé par le Centre cinématographique marocain (CCM).

Cette manifestation cinématographique de quatre jours se propose de promouvoir et de faire connaître les productions documentaires traitant des différentes composantes du patrimoine culturel hassani, en tant que partie intégrante de l’identité nationale marocaine.

Elle vise également à encourager les productions cinématographiques, de manière générale, et les films documentaires, en particulier, dans les provinces du sud, outre la création d’un espace de rencontre et d’échange entre les professionnels du cinéma dans le but de mettre en exergue les spécificités de l’identité marocaine et de renforcer le rayonnement de la civilisation, de la culture et de l’histoire du Maroc.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée au Palais des Congrès à Laâyoune, dans une ambiance festive rythmée par les chants et danses hassanis, en présence du wali de la région de Laâyoune-Sakia-El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Bouchaib Yahdih, du directeur du CCM, Sarem Fassi Fihri, d’élus et de responsable locaux, ainsi qu’une pléiade d’artistes, de cinéastes et de professionnels de l’audio-visuel.

Dans une allocution de circonstance, Yahdih Bouchaab a mis en avant l’importance de ce festival dédié à la culture et au patrimoine hassani sahraoui, notant que cet évènement constitue une occasion de promouvoir la culture cinématographique dans la région et un cadre de formation des jeunes passionnés du 7ème art.

Tout en plaidant pour davantage d’efforts en vue de soutenir les compétences locales oeuvrant dans le domaine de l’audiovisuel et du cinéma, il a appelé à la création à Laâyoune d’une '’tente du cinéma’’ en vue de former, accompagner et encadre des jeunes créateurs dans le domaine du 7ème art, en tant que moyen contribuant au renforcement de la diplomatie parallèle et au rayonnement culturel et artistique de la région.

Pour sa part, le président du club des producteurs et professionnels de l’audio-visuel et du cinéma à Laâyoune, Sidi Mohamed Idrissi, a relevé que le club vise, à travers sa contribution à l’organisation de ce festival, à créer une industrie cinématographique dans les provinces du sud de nature à faire connaître les spécificités et les potentialités de la région.

Dix films traitant de la thématique de la culture, de l’histoire et de l’espace sahraoui hassani sont en lice pour la compétition officielle de ce festival. Ces films qui ont bénéficié dans leur majorité du soutien à la production d’oeuvres cinématographiques, concourent pour le Grand Prix et les Prix du jury, de la meilleure réalisation, meilleur montage et meilleure musique.

Présidé par le réalisateur de films documentaires Ali Safi, le jury de cette troisième édition, comprend d’Asmae Alaoui, directrice d’un institut de cinéma, Malika Maa El Ainine, réalisatrice de films documentaires et technicienne de montage, Souhaib Elouassani, producteur de films documentaires et Abdelouahab Sibawayh, président de l’association culturelle des manuscrits et de préservation de la mémoire pour le Sahara marocain.

Plusieurs ateliers de formation au profit des réalisateurs issus des provinces du Sud seront au programme de cette manifestation, axés notamment sur ‘’L’industrie du film documentaire’’.

Le programme comprend également la projection de 13 courts-métrages documentaires réalisés dans le cadre du projet ‘’Films du Laboratoire du Sahara’’, ainsi que deux conférences portant sur ‘’Les moyens de promouvoir la culture hassanie et de la représenter aux grands écrans’’ et ‘’La culture hassanie entre l’oral et l’image’’.

Les films documentaires en lice pour la compétition officielle sont ‘’Abnae S’hab’’ (les enfants des nuages) du réalisateur Hassan Boufous, ‘’Hanine Al-Jodour/Nostalgie des Racines’’ de Mohamed Rachid Meftahi, ‘’la mémoire de la musique traditionnelle Hassanie’’ de Hamid Bouanane Zarouali, ‘’Rafiq Al Baqae (le compagnon de l’éternité) de Ahmed Bouchalga, ‘’Sahel et Sahara – Connexions’’, du réalisateur Hassan El Bouharrouti, ‘’Le retour de Aziza’’ de Farida Bourqia,‘’les Miracles d’un serment’’ de Loubna El Younssi, ‘’Wahdat Rouh’’ (Unité de l’âme) de Said Azar, ‘’Rakb Achchawk …. Du Sahara à La Mecque’’ de Asmae El Moudir, ‘’Toufa, passionnée de la couleur et du Sahara’’ de Merieme Addou. 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire