ban600

L’achat stratégique, thème du 3ème cours francophone sur le financement de la santé et la couverture santé universelle

L’achat stratégique, thème du 3ème cours francophone sur le financement de la santé et la couverture santé universelle

L' »achat stratégique et la gestion des finances publiques en santé » a été au cœur du 3ème cours francophone sur le financement de la santé et la Couverture santé universelle (CSU), organisée récemment à Rabat, a indiqué l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

Co-organisé par la JICA, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la Banque mondiale (BM), l’Agence française de développement (AFD), l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ) ainsi que l’Agence américaine pour le développement international (USAID), ce programme a eu pour objectif de renforcer les capacités des pays francophones en matière de financement de la santé et d’apporter des solutions concrètes pour avancer vers la mise en œuvre des stratégies de financement de la santé, a précisé la JICA dans un communiqué.

Deux cours ont été organisés à ce jour, a rappelé l’agence japonaise, faisant savoir que le premier s’est tenu à Dakar en avril 2015 et a porté sur les fondamentaux du financement de la santé et la CSU, alors que le second, organisé à Rabat en juin 2016, s’est focalisé sur les questions liées à la couverture du secteur informel.

Le programme de cette troisième édition a mis l’accent sur deux thèmes prioritaires auxquels sont confrontés les décideurs dans la mise en œuvre de leurs réformes du financement de la santé: L’achat stratégique en santé ainsi que le budget et la gestion des finances publiques en santé.

Cette année, une importance particulière sera accordée aux « méthodes apprenantes », en braquant les projecteurs sur les expériences des pays ayant obtenu des résultats encourageant et en tirant des leçons à partir de défis concrets auxquels ils ont été confrontés, selon le communiqué. En sa qualité d’agence chargée de la mise en œuvre des programmes de l’Aide publique au développement (APD) du Japon, la JICA a, pendant plusieurs années, œuvré, à partir de ses interventions dans plusieurs pays, au renforcement des systèmes de santé et la promotion de la santé, notamment maternelle, infantile et maladies infectieuses.

De par « sa politique et ses opérations en matière de diplomatie de la santé » et « le modèle de base pour la paix et la santé », le gouvernement japonais s’est engagé à renforcer davantage son soutien à la réalisation de la CSU, plus particulièrement en Afrique.

Cette vision a été confirmée lors de la sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD). Le pays du soleil levant est prêt a fournir son appui et à consolider son partenariat pour accompagner les pays partenaires, dont le Royaume du Maroc, dans l’atteinte de leurs objectifs stratégiques. Depuis les années 90, le Maroc a pu bénéficier d’un transfert de techniques japonaises et d’expériences indéniables à travers des projets de coopération technique et financière. La JICA prévoit d’organiser, au Sénégal, un side-event pour partager ses expériences en rapport avec la CSU, au carnet de santé maternelle et infantile et à la sécurité sanitaire, a indiqué la JICA, précisant que le Maroc sera invité à y participer.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire