ban600

Ali Lahrichi lance un « Lâcher de livre » pour nourrir les esprits et fêter la lecture

Ali Lahrichi lance un « Lâcher de livre » pour nourrir les esprits et fêter la lecture

Parce qu’il est un amoureux des mots et donc des livres, Ali Lahrichi, romancier, poète, juriste et vétérinaire est persuadé que la lecture sauvera le monde du chaos dans lequel il se précipite. Aussi s’attelle-t-il à rassembler autour de lui tout un essaim de personnes qui partagent la même passion du livre et brandit l’étendard de la lecture afin de nourrir les esprits et éclairer les voies.

Après les Etats-Unis, l’Angleterre, le Canada, la France et l’Italie, l’initiateur de cette chaîne au niveau du Maroc a pu toucher non seulement des Marocains mais aussi des lecteurs et des participants, à travers les quatre coins du monde, réunis autour de l’amour du partage et du plaisir de lire. En effet, lancée sur Facebook, cette initiative a séduit les internautes qui sont accourus, lors d’un premier rendez-vous, pour accompagner ce jeu passionnant qui repose sur la volonté de Ali Lahrichi et de tous ceux qui sont animés par le désir de promouvoir le livre. Une deuxième édition a été organisée, aujourd’hui 16 avril, au grand bonheur des lecteurs et d’inconnus dont le destin leur fera emprunter la voie des livres lâchés dans la nature en attente d’un esprit assoiffé de savoir.

Cette opération qui consiste en un simple geste mais un grand amour du livre permet de faire circuler des coups de cœur qui ont marqué plus d’un et les lâcher au hasard d’une rencontre, d’une trouvaille et d’une découverte pour ainsi créer une chaîne ininterrompue et infrangible de livres auxquels on fait effectuer un voyage et un jeu des plus plaisants.

« « Lâcher un livre » est une aventure qui a vu le jour, au mois d’octobre 2015, à l’instar de ce qui se passe dans plusieurs pays sous plusieurs formules d’échanges ou de dons des livres », nous explique Ali Lahrichi.

« l’idée initiale était de profiter de la saison estivale et de faire des paniers composés de livres qui seront distribués dans les plages, les terrasses de café, les jardins publics… tout en expliquant aux personnes intéressées de faire la même chose après la lecture des livres… L’idée du « lâcher de livre » est arrivée comme une nouvelle forme de la proposition initiale suite aux discussions dans le groupe Conscience citoyenne. A la mi-octobre, j’ai hésité à lancer cette action tout seul…finalement, j’ai créé un événement sur les réseaux sociaux auquel j’ai donné le nom du : « Lâcher un livre » un souffle dans la chaîne du savoir, en espérant faire rallier quelques dizaines d’ami(e)s. La surprise dépassait mes espoirs et mes attentes. En peu de temps, le nombre de 1000 participant(e)s a été dépassé… En moins de deux semaines, c’est-à-dire le 24 octobre 2015, plus de 1500 personnes, dans plus de trente pays, y ont cru pour lâcher des livres.

Après la réussite remarquable de la première édition d’octobre 2015 du « Lâcher un livre », la deuxième édition intitulée « Printemps des Livres » a été lancée vers la mi-mars pour être concrétisée, le 16 avril 2016, dans tous les endroits publics de la Planète où tout un chacun peut faire ce « Lâcher du Livre » pour qu’il entame une nouvelle vie, un nouveau voyage et une nouvelle histoire qui s’écrira par les lettres de l’amour et de la diffusion du savoir.

Que nous soyons à Fès ou à Paris, à Casa ou à Londres, à Beyrouth ou au Caire, à Alger ou à Tunis, à Nice ou à Dubai, à New-York ou à Montréal, à Doha ou à Lilles…. Partout où nous sommes, nous pouvons  lâcher un livre dans la nature. Ecrivons quelque chose dessus ( il y a une notice avec plusieurs langues qui explique le déroulement de l’action). Il sera pris ou pas par une personne, qui le lira ou pas, qui le lâchera ou pas, qui écrira quelque chose ou pas mais ce qui est sûr c’est que nous aurons soufflé, un tant soit peu, dans la chaîne du savoir notre amour pour le don et le partage de la lecture et de la culture. Soyons nombreux dans cette belle floraison des livres !! LÂCHONS DES LIVRES… ILLUMINONS LES ESPRITS !! … »

Pas besoin de dire que c’est une initiative qui mérite une forte mobilisation de la part de tous pour donner l’envie et le plaisir de partager et de lire moyennant un jeu et une chasse aux trésors. Bonne chance aux quidams chanceux!

À propos de l'auteur:

Souad Mekkaoui

Souad Mekkaoui est la Directrice de la Rédaction de « Maroc diplomatique ». Une passion pour l’écriture et un irrésistible désir de communiquer. Auparavant professeur de langue française, écrivaine et aujourd’hui journaliste en charge de « Maroc diplomatique » dans ses versions écrite et numérique, Souad Mekkaoui, auteure de Plus forte que la souffrance et Femmes au purgatoire, elle est aussi une femme engagée avec sa plume contre les abus de tous genres, sociétaux et moraux. Son style s’inspire de l’impertinence, il nous livre en revanche une vision pertinente des choses, il questionne…

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire