ban600

L’administration Trump annonce l’élimination du statut de protection temporaire de 200.000 Salvadoriens

L’administration Trump annonce l’élimination du statut de protection temporaire de 200.000 Salvadoriens

L’administration Trump a mis fin à un programme temporaire de résidence ayant permis aux 200.000 Salvadoriens de résider et de travailler aux Etats-Unis, a indiqué, lundi, le département de la Sécurité intérieure (DHS).

« La secrétaire de la sécurité intérieure (Kirstjen Nielsena) a décidé de mettre fin au statut de protection temporaire (TPS) attribué au Salvador en vertu de la loi sur l’Immigration et la nationalité », a souligné le ministère US dans un communiqué, précisant que les Salvadoriens bénéficiaires du TPS auront jusqu’en septembre 2019 pour quitter le territoire ou trouver un autre moyen d’obtenir un permis de résidence.

Le statut de protection temporaire a été mis en place à la suite des tremblements de terre de 2001 qui ont ravagé le Salvador faisant plus de 3.000 morts. Il permettait à des centaines de milliers de réfugiés salvadoriens qui se trouvaient aux États-Unis légalement ou illégalement d’y rester et d’y travailler.

La même source a attribué la décision d’éliminer ce programme de résidence temporaire à la fin des « conditions initiales causées par les séismes de 2001 », ajoutant que le pays d’Amérique centrale a bénéficié des fonds importants consacrés à l’aide d’urgence et à long terme.

Le statut de protection temporaire fédéral couvre environ 435.000 personnes originaires de neuf pays ravagés par des catastrophes naturelles ou des conflits.

Depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison blanche, le président a mis fin aux programmes de protection attribués aux citoyens originaires d’Haiti, du Soudan et du Nicaragua. Il a reporté sa décision sur le programme touchant quelque 80.000 personnes du Honduras.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire