ban600

L’adoption de l’horaire continu dans des établissements scolaires permettra d’augmenter de 25% leur capacité d’accueil

L’adoption de l’horaire continu dans des établissements scolaires permettra d’augmenter de 25% leur capacité d’accueil

L’adoption de l’horaire continu dans des établissements scolaires ayant un manque d’espace ou de salles d’étude permettra de faire bon usage de celles existantes et d’augmenter de 25% leur capacité d’accueil, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mohamed Hassad.

“Cette mesure, qui se veut une solution pour atteindre l’objectif d’un total de 40 élèves par salle comme seuil maximal, permettra de faire bon usage des salles d’étude qui demeurent vides entre 12h00 à 14h00”, a expliqué le ministre, en marge de ses visites dans six établissements scolaires dans les communes de Yaacoub El Mansour, Hay Al Fath et Al Yousoufia, en compagnie du président de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de Rabat-Salé-Kénitra et du président de la Délégation provinciale du ministère.

M. Hassad a ainsi noté que ces salles, qui seront opérationnelles entre 08h00 et 18h00, permettront d’augmenter de “25% la capacité d’accueil des établissements concernés”, relevant que cet horaire ne vise pas principalement les élèves et les enseignants, mais intervient pour combler le manque enregistré au niveau de certains établissements scolaires en recourant aux salles déjà existantes, avant de penser à en édifier de nouveaux.

Les horaires des cours seront fixés par les établissements concernés, selon les matières et la disponibilité des enseignants (08h00-11h00, 13h00-16h00, 09h-13h00, à titre d’exemple), a-t-il précisé, faisant savoir que cette mesure, qui sera mise en oeuvre à partir de la prochaine rentrée scolaire ne concerne que les établissements des cycles de l’enseignement secondaire collégial et qualifiant souffrant d’une faible capacité d’accueil. Concernant le programme de réhabilitation scolaire, le ministre a souligné qu’il se répartit en deux catégories, la première, qui vise une réhabilitation totale des établissements, nécessite plus de temps avant la rentrée scolaire, alors que la deuxième, qui concerne l’aménagement des établissements et l’amélioration de l’état de leurs installations, a déjà donné ses fruit, comme “constaté dans les établissements visités”.

Pour sa part, le Directeur du collège Abi Dar Al Ghifari à Hay El Fath, Mohamed Belfarki, a souligné que les efforts déployés par la Direction provinciale et l’Académie régionale ont permis d’atteindre un état d’avancement de 95% dans la réhabilitation de l’établissement, précisant que les travaux ont porté notamment sur la peinture des salles, des murs et des façades de l’établissement, l’aménagement des stades et la réhabilitation des sanitaires, entre autres.

Concernant la prochaine rentrée scolaire, les inscriptions ont déjà atteint 520 élèves sur un total de 620 prévus, soit plus de 90% des inscriptions enregistrées jusqu’à présent, a-t-il ajouté. De son côté, le directeur de l’école primaire Oued Al Makhazine, Mfadel Krich, a souligné que cette école, l’une des plus anciennes à Rabat, n’a jamais assisté depuis sa création en 1969 à un quelconque projet de réhabilitation, ce qui a conduit à la détérioration de toutes ses installations, notant qu’à travers la collaboration continue avec la Délégation provinciale et l’Académie régionale de Rabat-Salé-Kénitra, dans le cadre du programme de réhabilitation scolaire, cet établissement a été totalement aménagé et prêt à accueillir la prochaine rentrée scolaire, dans de meilleures conditions.

Ces différentes visites, dont l’objectif est de s’enquérir de la situation des établissements scolaires et de l’état d’avancement du programme de réhabilitation scolaire, ont concerné les établissements Mohamed Ghazi, Hizam Al Akdar, Abidar Al Ghifari, Anachiâa Al Mohamedia, Oued Al Makhazine et Dar Assalam, et vont se poursuivre à Salé dans les établissements Allama Ben Abdenbi, Ibn Hazm, Abdelaziz El Hayani et Al Fakih Abritel.

Élaboré dans le cadre des préparatifs pour la rentrée scolaire 2017-2018, le programme de réhabilitation scolaire s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des programmes intégrés de la vision stratégique de la réforme 2015-2030.

Il porte essentiellement sur la réhabilitation de tous les établissements scolaires et des internats, la mise à niveau des espaces scolaires, le renouvellement et la réhabilitation des équipements scolaires, la rénovation des classes et la mise en œuvre des mesures pédagogiques nécessaires pour améliorer la qualité de l’apprentissage et de l’enseignement.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire