ban600
Voeux

L’adoption d’une loi relative à la lutte contre la violence à l’égard des femmes, un grand pas vers l’avant

L’adoption d’une loi relative à la lutte contre la violence à l’égard des femmes, un grand pas vers l’avant

L'Ambassadeur canadienne accréditée au Maroc, Nathalie Dubé a indiqué, jeudi à Rabat, que le Maroc a franchi une étape majeure et a réalisé des progrès significatifs dans le domaine des droits des femmes grâce à l'adoption de la nouvelle loi relative à la lutte contre la violence à l'égard des femmes.

La violence faite aux femmes est un fléau qui touche de nombreux pays du monde entier, d’où l’impératif de doubler d'efforts pour l'éradiquer, a souligné Mme Dubé dans une déclaration à la MAP, en marge d'une rencontre organisée par l’Institut National Démocratique sur le rôle des femmes parlementaires dans l'éradication de la violence contre les femmes.

L'ambassade du Canada apporte son appui aux initiatives des femmes marocaines afin de réaliser des progrès à cet égard, notamment en relançant le dialogue sur la violence faite aux femmes, sur la nouvelle loi et sa mise en application pour améliorer les conditions de vie des femmes, a fait savoir l’Ambassadeur, mettant en avant le rôle important des femmes parlementaires dans la lutte contre ce fléau.

De son côté, l’ambassadeur de la République serbe au Maroc, Sladjana Prica-Tavcikovska a affirmé que cette rencontre constitue une opportunité pour discuter avec les femmes marocaines actives sur la scène politique en tant que parlementaires sur ce sujet délicat qui est la violence contre les femmes.

>>Lire aussi : Les femmes représentent 40 pc de l’effectif global des ressources humaines de l’Etat

La lutte contre la violence faite aux femmes commence principalement par l'éducation, a-t-elle dit, rappelant que les femmes marocaines sont aujourd'hui actives dans plusieurs domaines politique et économique ainsi que dans de nombreuses organisations de la société civile.

Dans une déclaration à la MAP, la députée, Faraj Touria a indiqué que la journée internationale de la femme est une occasion pour partager les expériences et connaitre les opinions des femmes, mais aussi pour exprimer leurs préoccupations, et les problèmes et défis auxquels elles sont confrontées, notant que la loi relative à la lutte contre la violence faite aux femmes adoptée récemment constitue une réelle valeur ajoutée.

Elle a, de même, fait observer qu’en tant que parlementaire, elle se doit d’être à l’écoute de la femme marocaine afin de présenter et défendre ses préoccupations et problèmes devant le parlement.

Ont pris part à cette rencontre qui s’est déroulée au siège de l’ambassade canadienne, plusieurs députées marocaines et ambassadeurs accrédités à Rabat.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire