ban600

L’Afrique doit rapidement accroître sa compétitivité pour faire face à ses enjeux démographiques

L’Afrique doit rapidement accroître sa compétitivité économique pour faire face aux enjeux démographiques, recommande la Banque mondiale dans un rapport rendu public à Washington.

“Si des mesures ne sont pas prises d’urgence pour remédier à la stagnation de la compétitivité, les économies africaines ne créeront pas suffisamment d’emplois pour le nombre de jeunes qui vont entrer sur le marché du travail”, lit-on dans ce rapport élaboré par l’institution de Bretton Woods en collaboration avec le Forum économique mondial et la Banque africaine de développement (BAD).

Publié tous les deux ans, le rapport préconise entre autres de modifier rapidement les politiques actuelles, “car en l’état, elles permettront de créer tout au plus, 100 millions de nouveaux emplois au cours des 20 prochaines années au lieu des 450 millions dont l’Afrique aura besoin”.

L’étude de la BM souligne notamment la nécessité d’entreprendre des réformes pour améliorer la qualité des institutions, les infrastructures et les compétences, et pour promouvoir l’adoption de nouvelles technologies, relevant que la construction de logements et l’amélioration de l’aménagement urbain offrent aussi des possibilités de stimuler la compétitivité à court terme.

Selon le rapport, la capacité des économies africaines à créer suffisamment d’emplois pour une population jeune, et, de plus en plus nombreuse, passe par la mise en œuvre urgente et fructueuse de réformes qui permettront d’accroître la productivité.

Les défis que doivent relever les pays africains sont aggravés par une croissance démographique rapide, qui devrait se traduire par l’arrivée de 450 millions de personnes supplémentaires sur le marché du travail au cours des 20 prochaines années, font observer les auteurs du document, notant toutefois que les politiques actuelles ne permettront de créer que 100 millions d’emplois au cours de cette période.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire