ban600

L’agence de presse qatarie met en avant le contenu de la lettre royale adressée au SG de l’ONU sur les politiques israéliennes à Al Qods occupé

L’agence de presse qatarie met en avant le contenu de la lettre royale adressée au SG de l’ONU sur les politiques israéliennes à Al Qods occupé

L’Agence de presse qatarie (QNA) a mis en avant le contenu de la lettre adressée, mercredi, par SM le Roi Mohammed VI au Secrétaire général de l’ONU, M. Antonio Guterres, dénonçant les politiques israéliennes inacceptables à la mosquée Al Aqsa et dans la ville occupée d’Al Qods.

Dans un article, QNA écrit que SM le Roi a appelé, dans cette lettre, la communauté internationale à agir avec fermeté pour amener Israël à mettre fin à ces pratiques qui visent à imposer le fait accompli et à décider de manière unilatérale du sort de la ville d’Al Qods, qui doit être traité dans le cadre des négociations du règlement définitif.

L’agence de presse qatarie note, dans ce sens, que le Souverain a averti que ces mesures illégales portent atteinte à la dignité des Maqdissis et constituent aussi une provocation flagrante des sentiments de tous les arabes, les musulmans et les libres de par le monde, et pourraient conduire à une « colère et à une réaction populaire générales et aggraver la situation dans les territoires palestiniens » et vers « davantage de frustration, de tension et de violence dans toute la région ».

SM le Roi, en sa qualité de président du Comité Al Qods, a appelé à cet égard à intervenir d’urgence auprès des autorités israéliennes en vue de les amener à respecter le statut juridique et historique d’Al-Qods Acharif et des Lieux Saints et de les appeler à annuler toutes les mesures illégales, y compris les mesures sécuritaires supplémentaires, qui ont éveillé les craintes de l’existence d’un plan israélien de division temporelle et spatiale de la sainte mosquée Al Aqsa, souligne +QNA+.

L’agence de presse souligne que le Souverain a indiqué qu’Israël a pris ces derniers temps un ensemble de mesures provocatrices dangereuses, dont une campagne d’escalade globale contre la vieille ville d’Al Qods Acharif et son environnement à travers la spoliation des terres des Palestiniens et leur privation du droit de construire et l’exécution de mesures d’expulsion à leur encontre, la présentation par les membres du Knesset du projet de loi « Grand Al Qods » qui vise à annexer des colonies israéliennes de la Cisjordanie et d’autres régions de l’est d’Al Qods occupé.

« A chaque fois que les prémisses d’une opportunité de relance du processus de paix entre les Palestiniens et Israël apparaissent, ce dernier provoque des événements et des tensions pour les avorter », poursuit le Souverain, soulignant que « c’est ce qui a été confirmé à nouveau à travers la réponse d’Israël, toujours de la même manière et avec le même procédé, aux efforts régionaux et internationaux menés par les Etats-Unis d’Amérique, que la communauté internationale y décèle l’existence d’un climat positif de nature à porter le conflit palestino-israélien à des stades avancés de règlement ». L’agence QNA rappelle, par ailleurs, que le Comité d’Al Qods a été fondé suivant les recommandations de la sixième conférence islamique des ministres des affaires étrangères des Etats membres de l’organisation de la conférence islamique, tenue à Jeddah en Arabie Saoudite en 1975. La présidence du Comité d’Al Qods a été attribuée à feu SM Hassan II lors de la 10ème conférence islamique des ministres des affaires étrangères, qui s’est tenue à Fès, avant qu’elle ne soit confiée, après son décès, à Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire