ban600

L’ambassadeur du Maroc en Argentine décoré de l’Ordre du Libertador San Martín

L’ambassadeur du Maroc en Argentine décoré de l’Ordre du Libertador San Martín

L’ambassadeur du Maroc en Argentine, Fouad Yazourh, a été décoré, jeudi à Buenos Aires, de l’Ordre du Libertador San Martín du grade Grande Croix, la plus haute distinction de l’État argentin, au terme de sa mission diplomatique dans ce pays.

La remise de cette décoration a eu lieu lors d’une cérémonie officielle, organisée au Palais de San Martin sous la présidence de M. Daniel Raimondi, vice-ministre argentin des Relations extérieures et en présence de plusieurs personnalités argentines et membres du corps diplomatique, notamment, les ambassadeurs des pays arabes et islamiques accrédités en Argentine, ainsi que des universitaires, des journalistes et d’autres personnalités du monde de la finance et des affaires.

A cette occasion, M. Raimondi a salué les efforts déployés par M.Yazourh pendant toute la durée de son affectation en tant qu’ambassadeur du Royaume du Maroc en Argentine pour la promotion des relations entre les deux pays à des niveaux d’excellence, soulignant que « les relations entre l’Argentine et le Maroc peuvent être renforcées de manière plus intense et enrichissante ».

Le haut responsable argentin a mis en avant les différentes initiatives et activités menées par le diplomate marocain afin de faire connaitre le Royaume dans ce pays sud-américain et mettre en valeur la culture et les valeurs de la société marocaine connue pour son dynamisme.

Et d’ajouter que l’importance de ces relations bilatérales a été mise en exergue lors de la visite de la vice-présidente de la République et Présidente du Sénat, Mme Gabriela Michetti, au Maroc en juillet dernier à la tête d’une importante délégation, rappelant que Mme Michetti avait eu une série d’entretiens et de rencontres avec des membres du gouvernement et des parlementaires marocains, ainsi que des acteurs économiques et affirmant que cette visite a reflété la force des liens entre les deux pays dans de nombreux domaines d’intérêt commun.

>>Lire aussi : Le Maroc, un partenaire économique stratégique de l’Argentine

Après avoir évoqué les divers projets communs qui ont été réalisés, en particulier dans le domaine de la science et de la technologie, le vice-ministre argentin des Relations extérieures a affirmé que son pays souhaite approfondir la coopération technique et culturelle avec le Royaume et consolider davantage le dialogue parlementaire entre les institutions législatives des deux pays, en plus de renforcer la coopération dans les domaines du sport, du tourisme, de la justice, de l’échange dans le domaine des droits de l’homme, ainsi que dans le domaine de la tolérance religieuse.

De son côté, le diplomate marocain a indiqué, dans une allocution de circonstance, que les relations argentino-marocaines ont connu, ces dernières années, un important échange de visites, tant au niveau gouvernemental que parlementaire, ce qui reflète la qualité des excellentes relations entre les deux pays qui partagent des valeurs basées sur la défense de la paix et l’adoption du dialogue comme le seul moyen pour résoudre les conflits.

Le diplomate marocain a estimé que la visite de la vice-présidente de l’Argentine au Maroc a été le point culminant dans les relations bilatérales et a donné un nouvel élan aux excellents liens entre Buenos Aires et Rabat.

Selon M. Yazourh, le Maroc et l’Argentine sont deux pays, dont les relations sont basées sur la confiance et le respect mutuel, oeuvrent pour l’approfondissement et la diversification des liens qui les unissent, soulignant qu’« il ne fait aucun doute que nous avons été en mesure de consolider les relations bilatérales caractérisées par la maturité, l’ouverture et de multiples dimensions ».

Le diplomate marocain a affirmé que la coopération commerciale et économique est l’un des aspects qui doivent être mis en évidence afin de renforcer davantage les relations bilatérales, d’autant plus que les accords signés à cet égard ont jeté les bases de relations durables.

Et de conclure que l’Argentine et le Maroc, même s’ils sont éloignés géographiquement, sont deux pays soudés par des liens d’amitié solides, exprimant sa conviction que ces liens seront renforcés davantage à l’avenir.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire