ban600

L’ambassadeur du Maroc en Ethiopie offre une brillante réception à l’occasion de la fête du Trône

L’ambassadeur du Maroc en Ethiopie offre une brillante réception à l’occasion de la fête du Trône

L’ambassadeur du Maroc en Ethiopie, Nezha Alaoui M’hammdi, a offert, lundi soir à Addis-Abeba, une brillante réception, à l’occasion du 18ème anniversaire de l’accession de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Trône de Ses glorieux ancêtres.

Cette réception, marquée au début par l’exécution des hymnes nationaux marocain et éthiopien, a été rehaussée par la présence de membres du gouvernement éthiopien, d’ambassadeurs de plusieurs pays arabes, africains et étrangers accrédités à Addis-Abeba et de personnalités du monde de la politique, de l’économie, de la finance, de l’art, de la culture et des médias.

Y ont également pris part de nombreuses personnalités de marque, de nombreux hommes d’affaires et fonctionnaires de l’Union Africaine (UA) et de la Commission de l’UA, ainsi que de membres de la communauté marocaine établis dans ce pays de l’Afrique de l’Est.

S’exprimant à l’occasion, la diplomate a mis l’accent sur les réalisations accomplies au Maroc depuis l’intronisation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans les domaines, notamment politique, économique, social et des droits de l’Homme.

Elle a ainsi tenu à souligner que le Maroc maintient toujours son élan de réformes, gage de sécurisation de son développement, en faisant preuve d’initiative et de détermination pour consolider et approfondir les acquis obtenus depuis son indépendance.

À l’échelle continentale, Mme M’hammdi a affirmé que « le Maroc attache une grande importance au développement, à la paix, à la stabilité et à la sécurité en Afrique », soulignant que ces actions visent à « promouvoir une région de paix et de prospérité partagées ».

Pour la diplomate, l’année 2017 a été marquée par des événements majeurs qui ont couronné l’ensemble de l’œuvre politique du Souverain. Le retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA), validé le 30 janvier 2017 à Addis-Abeba, par le 28ème Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Organisation panafricaine permettra, sans aucun doute, aux pays du continent de bénéficier de l’importante expérience accumulée par le Maroc au cours des dernières années, a-t-elle indiqué.

Et de souligner que les avancées réalisées par le Maroc et les expériences qu’il a accumulées dans plusieurs domaines offriront aux pays africains l’opportunité d’en bénéficier grâce au retour du Maroc au sein de sa famille africaine. En réintégrant l’UA, a-t-elle dit, « le Maroc vise à maintenir son engagement envers l’Afrique et à renforcer sa participation » au sein de cette organisation panafricaine.

Le Maroc reste convaincu que « l’Afrique peut transformer les défis auxquels elle fait face en véritables perspectives de développement », a-t-elle estimé, notant que le Royaume « veut contribuer à l’émergence d’une nouvelle Afrique: un continent fort qui défend ses intérêts, une Afrique influente sur la scène mondiale » et qui « regarde l’avenir avec confiance ».

Revenant sur le partenariat Sud-Sud agissant et solidaire, proposé par le Maroc à un certain nombre de pays subsahariens, la diplomate a noté que « le Royaume a forgé un modèle de coopération Sud-Sud unique, authentique et tangible qui a permis non seulement de consolider la coopération dans les domaines traditionnels de la formation et de l’assistance technique, mais aussi de s’engager dans de nouveaux secteurs stratégiques tels que la sécurité alimentaire, l’infrastructure et le développement ».

L’implication importante des opérateurs marocains et leur forte présence en Afrique dans les domaines de la banque, de l’assurance, des transports aériens, des télécommunications et du logement font aujourd’hui du Maroc l’un des plus grands investisseurs africains en Afrique, a ajouté la diplomate.

S’agissant des relations maroco-éthiopiennes, Mme M’hammdi a indiqué que « les membres fondateurs de l’OUA, le Maroc et l’Éthiopie sont liés par des liens séculaires d’amitié et de respect mutuel » et « ces liens de longue date et les relations de coopération entre nos deux pays se sont renforcés récemment » à la faveur de plusieurs accords et conventions signés entre les deux pays dans divers domaines.

Par ailleurs, la diplomate a rappelé qu’à l’invitation de Son Excellence, M. Hailé Mariam Dessalegn, Premier Ministre de la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a effectué une visite d’Etat à la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie du 18 au 19 novembre 2016. Cette visite, a-t-elle dit, « reflète les liens d’amitié ainsi que la volonté et la détermination des deux pays de renforcer davantage leurs relations bilatérales ».

La réception, qui s’est déroulée dans une ambiance bon enfant, a été agrémentée par les succulents mets marocains.

A cette occasion, les personnalités éthiopiennes présentes se sont félicitées et ont exprimé leur fierté des liens solides et des relations privilégiées entre l’Ethiopie et le Maroc, deux pays animés par une volonté commune de développer leur coopération bilatérale dans les divers domaines.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire