ban600
Voeux

lancement d’un programme de formation pour la protection des biens mobiliers patrimoniaux

lancement d’un programme de formation pour la protection des biens mobiliers patrimoniaux

Le ministère de la Culture et de la Communication a lancé un programme de formation en matière de protection des biens mobiliers patrimoniaux, afin de mettre en œuvre les grandes orientations du secteur culturel relatives notamment à la préservation du patrimoine culturel et des biens mobiliers patrimoniaux.

Dans un communiqué, le ministère indique que la mise en oeuvre de ce programme de formation découle de sa responsabilité de traduire dans les faits la politique de l'État dans le domaine de la protection du patrimoine national et des biens mobiliers patrimoniaux.

Conscient de la nécessité de lutter contre toutes les tentatives de contrebande et le trafic illicite du patrimoine archéologique, le ministère-Département de la culture- a lancé un programme national de développement des capacités nationales en collaboration avec le bureau régional de l'UNESCO à Rabat.

>>Lire aussi :130 MDH pour restaurer l’habitat menaçant ruine dans l’ancienne médina de Rabat

A travers ce programme, le ministère entend renforcer les capacités des cadres des administrations et des ministères concernés et les sensibiliser à l'importance de faire face au fléau de contrebande et à l'importance de la protection des biens mobiliers patrimoniaux en leur présentant les différentes conventions internationales y afférentes ratifiées par le Maroc, ainsi que les procédures légales et mesures administratives adoptées par les administrations marocaines.

Des représentants des départements gouvernementaux concernés, des acteurs de la société civile, des organisations non-gouvernementales et des détenteurs d'œuvres, ainsi que des commerçants de biens meubles antiques ont participé à cette formation, précise le communiqué. Dans un premier temps, cette formation a concerné les régions de Marrakech-Safi, Drâa-Tafilalet, Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Fès-Meknes, relève la source, notant que ce programme national se poursuivra au début du mois d'octobre prochain en vue de développer les compétences nationales, et ce à travers des sessions de formation et des ateliers dans des instituts spécialisés.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire