ban600

Lancement par l’ULB de la chaire culturelle Fatima Mernissi

Lancement par l’ULB de la chaire culturelle Fatima Mernissi

L’Université libre néerlandophone de Bruxelles (Vrije Universiteit Brussel – VUB) a lancé, jeudi soir, la chaire culturelle de la sociologue marocaine Fatima Mernissi.

La recteur de la VUB, Caroline Pauwels a rendu hommage, au cours d’une cérémonie organisée à cette occasion, à la sociologue marocaine, soulignant qu’à travers cette initiative, l’université entend ‘’poursuivre l’œuvre et l’engagement’’ de Fatima Mernissi.

Elle a mis en avant ‘’l’esprit critique et vif’’ de la sociologue marocaine, qui se prononçait ‘’ouvertement et explicitement’’ sur les questions intéressant l’égalité homme-femme dans les sociétés traditionnelles.

La recteur de la VUB a indiqué que les activités qui seront organisées dans le cadre de cette chaire s’articuleront autour de deux axes : un axe académique et scientifique et un axe sociétal.

Les programmes seront ainsi centrés sur l’identité telle que vécue aujourd’hui par les populations musulmanes en Europe, avec une attention toute particulière pour la population bruxelloise de confession musulmane.

A cet effet, Mme Pauwels a précisé que la VUB sera appelée à dispenser, à court et long termes, des cours notamment sur l’Islam, l’anthropologie des religions, faisant état de l’éventualité de la mise en place d’un master interdisciplinaire sur les études islamiques d’Afrique du nord et du Moyen-Orient. Ce master, -a-t-elle ajouté, donnera lieu à l’enseignement de matières, tels que les médias arabes, la philosophie arabe et islamique, politique et histoire du Moyen-Orient, littérature arabe.

‘’La pensée arabe est tellement riche qu’il est regrettable qu’elle soit réduite aujourd’hui à des slogans’’, a-t-elle regretté. Au cours de cette cérémonie, à laquelle ont assisté des intellectuels et plusieurs personnalités, dont l’ambassadeur du Maroc en Belgique et au Grand Duché du Luxembourg, Mohamed Ameur, d’autres intervenants ont mis en exergue l’apport de la sociologue marocaine qualifiée de ‘’grande source d’inspiration pour le développement du féminisme dans le monde arabo-musulman’’, ainsi qu’à son action visant à ‘’construire des ponts entre l’Occident et le monde arabe’’.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire