ban600

Lancement officiel du fonds « Charaka » de la formation professionnelle

Lancement officiel  du fonds « Charaka » de la formation professionnelle

L’appel à projets du fonds « Charaka » de la formation professionnelle, s’inscrivant dans le cadre de la mise en œuvre du 2è programme de coopération « Compact II », conclu entre le gouvernement du Maroc et Millennium Challenge Corporation (MCC), a été lancé officiellement, mercredi à Casablanca, en présence du Secrétaire d’Etat chargé de la formation professionnelle, Larbi Bencheikh et la Chargée d’affaires de l’ambassade des États-Unis à Rabat, Stephanie Miley.

Ce fonds, doté d’une enveloppe financière globale dépassant 100 millions de dollars, appuiera des projets de création ou d’extension de centres de formation professionnelle gérés dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP), ainsi que des projets de réhabilitation de centres publics de formation professionnelle et leur reconversion d’un modèle de gestion classique en un modèle de gestion en PPP qui répond à une demande en ressources humaines du secteur privé.

Intervenant à cette occasion, M. Bencheikh s’est félicité de la qualité et de la densité des relations de coopération liant le Maroc et les Etats-Unis, notamment en matière d’amélioration de la qualité du capital humain, estimant que le « Compact II » réaffirme l’engagement des deux pays pour consolider l’amitié entre les peuples marocain et américain.

L’activité « formation professionnelles », relevant du Compact II est en ligne avec les Hautes Orientation Royales, la Vision 2015-2030 de la réforme du système d’éducation et de formation et la politique publique initiée dans ce domaine, a-t-il souligné, notant que cette activité qui s’articule autour de la mise en place du fonds « Charaka » et de l’appui à l’opérationalisation de la réforme de la formation professionnelle, traduit cette vision commune qui fait de la formation professionnelle un levier puissant de développement économique et de l’inclusion sociale.

Evoquant les objectifs essentiels de cette activité, M. Bencheikh a expliqué qu’il s’agit du rehaussement de la qualité de l’offre de la formation professionnelle, le renforcement de son adéquation avec les besoins du secteur privé, la promotion des partenariats publics-privés et la valorisation du capital humain.

Assurant que les pouvoirs publics se sont assignés comme mission la garantie d’une formation professionnelle de qualité, à travers notamment l’élargissement de l’ingénierie de formation basée sur l’acquisition des compétences, l’intégration du développement des « soft skills », M. Bencheikh a estimé que l’entreprise est appelée à jouer un rôle très important aussi bien dans la conception de la politique publique en matière de formation professionnelle que dans la participation effective à sa mise en œuvre et à sa gouvernance.

Et d’ajouter que le système de formation professionnelle a capitalisé des réalisations importantes au niveau national, qui lui ont valu d’être fortement prisé par de nombreux pays frères et amis, africains et arabes, désireux de bénéficier de l’expérience et de l’expertise marocaine dans ce domaine.

De son côté. Mme Miley a salué la qualité excellente des relations de coopération liant le Royaume et les Etats-Unis, faisant valoir que l’appel à projets du fonds « Charaka », lancé lors d’une rencontre d’information initiée par l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco), vise à promouvoir le capital humain et l’économie nationale.

Cette rencontre d’information, a-t-elle ajouté, vise à sensibiliser les candidats potentiels sur l’objet et l’objectif du fonds « Charaka », les critères d’éligibilité auxquels devraient satisfaire les candidats, les projets et les activités pour prétendre au financement dudit fonds et les modalités de préparation, de soumission et d’évaluation des projets soumis.

Par ailleurs, elle a indiqué que d’autres rencontres d’information se tiendront à Agadir, Tanger et à Fès pour une consécration de la démarche concertée et participative qui a guidé les actions des équipes du département de la formation professionnelle, de l’agence MCA Morocco et de l’ambassade des USA au Maroc.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire