ban600

L’art et la culture marocains en vedette au Sénat mexicain

L’art et la culture marocains en vedette au Sénat mexicain

Le Sénat mexicain a vibré, mardi, aux rythmes et couleurs de la culture marocaine qui, le temps d’une semaine, déploie toute sa diversité, sa richesse et sa splendeur au grand bonheur des locataires et visiteurs de cette institution législative.

Cette première semaine culturelle marocaine au Mexique, qui se poursuivra jusqu’au 16 février à l’initiative de l’Association sans frontières maroco-mexicaine en collaboration avec le Sénat mexicain et l’ambassade du Maroc à Mexico, a été inaugurée par le président du Sénat, Ernesto Cordero Arroyo, le directeur général de la Direction Afrique et Moyen-Orient au ministère des Affaires étrangères, Jorge Alvarez Fuentes, et l’ambassadeur du Royaume à Mexico, Mohamed Chafiki.

S’exprimant à cette occasion, le président du Sénat mexicain s’est félicité de l’organisation de cette manifestation culturelle au parlement mexicain, qui s’inscrit, selon lui, dans le cadre de la célébration des relations d’amitié unissant le Royaume de Maroc et les États-Unis du Mexique, et de la détermination des deux pays à les renforcer davantage dans les divers domaines.

>>Lire aussi : Aucun livre affichant la carte du Maroc tronquée n’est exposé au SIEL de Casablanca

La diversité culturelle qui caractérise le Maroc et le Mexique constitue un facteur de rapprochement entre les deux peuples, dans la mesure où de par leurs fondements et leurs influences, arabe, amazighe, africaine et andalouse, pour l’une, indigène, espagnole et andalouse pour l’autre, les deux cultures peuvent jouer un rôle majeur dans le renforcement des relations de coopération entre les deux pays, a fait observer M. Cordero Arroyo.

Sur la même lancée, l’ambassadeur du Maroc à Mexico a souligné que cette manifestation célèbre le thème du dialogue entre la culture marocaine, représentée par l’artiste peintre marocaine Aziza Alaoui, et le peintre mexicain Pencha Cardenas, dont la palette a été complétement changée par sa découverte du grand Sahara marocain.

« C’est un dialogue entre l’eau, source de toute vie, qui inspire l’œuvre de Aziza Alaoui, et la douceur des dunes du grand Sahara marocain, qui interpelle la quiétude, la paix interne et la paix dans le monde », a-t-il déclaré à la MAP, ajoutant que c’est à travers ce dialogue entre l’eau et le désert que s’épanouit aujourd’hui dans cette grande maison de la démocratie mexicaine l’amitié entre les peuples marocain et mexicain, en faveur d’une grande espérance de coopération et d’échange qui ramène les deux peuples à des sources communes, depuis l’Andalousie. Pour le président de l’association Sin fronteras maroco-mexicaine, Fouad Lakhdar, la tenue de cette manifestation au Sénat revêt un caractère hautement symbolique et se veut une occasion importante pour faire connaître aux sénateurs mexicains la diversité et la richesse de la culture marocaine.

Et c’est dans cette perspective, a-t-il ajouté, que « nous lançons aujourd’hui cette semaine culturelle marocaine au Mexique avec l’espoir de voir cette manifestation contribuer au renforcement de la coopération bilatérale et à la consolidation des liens unissant les deux pays ».

Le Maroc est le quatrième partenaire socio-économique du Mexique en Afrique et les échanges commerciaux entre les deux pays enregistrent un développement significatif ces dernières années, a-t-il fait savoir, mettant l’accent sur la similitude entre les deux cultures marocaine et mexicaine. La cérémonie d’inauguration de cette semaine culturelle, rehaussée par la présence également des présidents et représentants des commissions au Sénat, des ambassadeurs accrédités à Mexico, de personnalités du monde de l’art, de la culture et des médias et des membres de la communauté marocaine établie au Mexique, a été marquée par la belle prestation du chanteur marocain Hicham Bellouche, qui a ouvert une fenêtre à travers son groupe d’artistes vers les horizons de la musique et de la danse marocaines.

Au menu de cette manifestation figure aussi le vernissage de l’exposition des deux artistes peintres, la Marocaine Aziza Alaoui et le Mmexicain Francisco Cárdenas Martínez « Pancho Cárdenas », dont les oeuvres offrent un voyage dans le paysage naturel captivant du Royaume et la sensibilité artistique du marocain en plus d’une dégustation des plats de la cuisine typique marocaine.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire