ban600

L’axe Rabat-Dakar : l’excellence des relations maroco-sénégalaises

L’axe Rabat-Dakar : l’excellence des relations maroco-sénégalaises

Son excellence, Amadou Sow, ambassadeur du Sénégal au Maroc, a salué, jeudi, « l’excellence des relations politico-diplomatiques » entre le Royaume du Maroc et la République du Sénégal.


Dans un entretien accordé à l’envoyée spéciale de l’Agence de presse sénégalaise, l’ambassadeur déclare qu’ « il y a la coopération au plan politico-diplomatique entre le Maroc et le Sénégal qui est excellente à tout point de vue. Les deux pays entretiennent des relations plusieurs fois séculaires. Ils sont liés par l’histoire, la culture et le culte », et il ajoute que «ce sont des liens très anciens qui ont été perpétués à travers les âges et qui ont été entretenus par les différents chefs d’Etat qui se sont succédé à la tête des deux pays », rapporte la MAP.

En effet, la symbiose qui marque les relations maroco-sénégalaises est le fruit d’une longue tradition de fraternité et d’amitié ancrée dans l’histoire. Le discours historique de SM le Roi Mohammed VI, prononcé depuis Dakar, en novembre dernier, à l’occasion de la commémoration du 41ème anniversaire de la Marche verte, symbolise la nature des relations entre le Maroc et le Sénégal et témoigne de l’amitié séculaire qui unit les deux pays.

Le Maroc et le Sénégal entretiennent des relations économiques florissantes qui sont tournées vers un avenir encore plus radieux, à la faveur, notamment, de la volonté inébranlable deSM le Roi Mohammed VI, et du président sénégalais, Macky Sall, de donner une réelle impulsion à ce volet de coopération.

Le diplomate Sénégalais a relevé que « Toutes les grandes entreprises marocaines dans le domaine des banques, des finances, de l’immobilier, de l’éducation, de l’électrification et de la pharmacie et dans toutes les activités sont représentées à Dakar sur institution de Sa majesté le Roi ».

Du côté du Sénégal, des explorations sont en cours. On exporte des cuirs, des fruits et légumes“, a-t-il relevé, soulignant que l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (ASEPEX) « a conduit une délégation composée d’horticulteurs et agriculteurs pour prospecter le marché marocain ».

Selon M. Sow, l’Islam tel qu’il est pratiqué au Sénégal est inspiré du Maroc, car « les premiers érudits (sénégalais) ont été formés dans les madrasas (écoles) de Fès, qui étaient un creuset de savoir », relève la MAP.

C.O

 

 

 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire