ban600

Le marché marocain d’assurance s’impose comme l’un des plus performants d’Afrique

Le marché marocain d’assurance s’impose comme l’un des plus performants d’Afrique

Le marché marocain de l’assurance se démarque et s’impose comme l’un des plus performants d’Afrique, a affirmé vendredi, à Marrakech, le président de la Fédération nationale des agents et courtiers d’assurance au Maroc (FNACAM), Khalid Aouzal.

Intervenant à la cérémonie d’ouverture de la 2è édition de la Rencontre annuelle des agents et courtiers d’assurance, M. Aouzal a noté que l’évolution du marché de l’assurance au Maroc reste intéressante due essentiellement aux assurances dommages où l’assurance vie et capitalisation a connu une certaine embellie avec un taux de croissance de 7%.

« La FNACAM, en tant que représentant historique de la profession, se doit au-delà de la défense des intérêts légitimes des intermédiaires d’assurance, d’accompagner les mutations en cours en continuant à assumer son rôle d’interface mais aussi de courroie de transmission pour que l’information circule en temps réel, et qu’elle soit mieux maîtrisée », a-t-il ajouté.

Dans le même ordre d’idées, le directeur général de la Fédération Marocaine des Sociétés d’Assurance et de Réassurance (FMASAR), Bachir Baddou a relevé que la FNACAM est une fédération crédible et constitue un interlocuteur de premier ordre puisqu’elle est l’association la plus représentative.

Et de noter que le marché des assurances fait face à de nouveaux défis (événements catastrophiques, le Takaful entre autres) qui engendrent la disparition d’acteurs du secteur et l’émergence de nouveaux acteurs.

Organisé les 17 et 18 novembre par la FNACAM, cet événement réunit l’ensemble des spécialistes du secteur de l’assurance (Régulateur, Assureurs, Agents et Courtiers), pour échanger pour mieux appréhender les besoins des différents protagonistes et répondre aux attentes d’une population en quête d’une meilleure protection.

Cette rencontre vise à consolider les liens et les valeurs des membres de la FNACAM et converger les idées vers un objectif commun et unifié.

Une opportunité pour la FNACAM de démontrer la valeur de ses métiers et de son rôle de conseil et de pédagogie auprès des assurés, ce qui requiert de savoir allier respect de la réglementation mais aussi protection et attentes du consommateur et enjeux commerciaux de l’ensemble de ces acteurs.

Les participants à cet événement débattront, lors de deux plénières, de thématiques se rapportant à « l’industrie et les expériences du Takaful dans le monde: enseignements à en tirer pour le Maroc » et « l’obligation d’assurance construction: apports positifs et difficultés prévisionnelles d’application ». Un atelier traitant de « la protection du consommateur: obligations des compagnies et intermédiaires d’assurance », sera également organisé le samedi matin.

En marge de cette rencontre, la FNACAM signera une convention de partenariat avec le Centre de Formation de la Profession de l’Assurance (CFPA ) destinée à assurer des formations diplômantes aux salariés et futurs salariés du secteur.

Lors de cette rencontre, il sera procédé à la présentation de la version actualisée du « Guide des intermédiaires d’assurance ». Cette actualisation vise à accompagner les changements intervenus et s’inscrit dans le cadre des actions que la FNACAM entend perpétuer pour que le métier soit mieux maîtrisé et mieux appréhendé notamment pour ceux qui envisagent ou s’apprêtent à s’y engager.

Ce guide se veut aussi, selon la FNACAM, « une réponse à des questionnements liés à l’exercice d’une activité complexe et en perpétuelle mutation ».

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire