ban600

Le ministère de la santé souhaite élargir l’assurance maladie aux catégories non couvertes

Le ministère de la santé souhaite élargir l’assurance maladie aux catégories non couvertes

Le ministère de la santé souhaite élargir l’assurance maladie aux catégories non couvertes dans l’objectif d’atteindre plus de 90% de la population à l’horizon 2021, a affirmé, lundi à Rabat, le ministre de la Santé, Anas Doukkali.

S’exprimant lors d’une rencontre organisée à l’occasion de la Journée mondiale de la Santé, célébrée sous le slogan « la santé pour tous », M. Doukkali a souligné que l’extension de l’assurance maladie aux catégories non-couvertes constitue une priorité pour garantir la réussite du cheminement du Maroc vers la Couverture Sanitaire Universelle, ajoutant que le Maroc est appelé à assurer la pérennisation du régime d’assistance médicale par la soutenabilité de son financement et l’amélioration de sa gouvernance, à travers la création d’un organisme gestionnaire indépendant pour le Régime d’assistance médicale (RAMED). « Nous sommes persuadés que le cheminement du Maroc vers la Couverture Sanitaire Universelle gagnerait davantage à s’inspirer de multiples expériences réussies, mises dans leur contexte, et qui démontre la responsabilité des décideurs politiques en tant que partie prenante dans la transformation de la santé de leur pays », a estimé M. Doukkali, lors de cette rencontre tenue sous le thème « la couverture sanitaire universelle ».

>>Lire aussi : Tanger: Regards croisés sur l’avortement entre la religion, la médecine et la loi

De même, le ministre a mis l’accent sur la nécessité de mettre en œuvre progressivement l’assurance maladie des indépendants, par catégorie professionnelle homogène, avant d’œuvrer, à terme, à l’harmonisation et à la standardisation des différents régimes avec l’adoption de mécanismes de financement cohérents et solidaires, saluant l’engagement du Royaume depuis l’indépendance pour la promotion de la santé de sa population, à travers les politiques de tous les gouvernements successifs. Il a rappelé, dans ce sens, que le système de santé marocain a fait l’objet tout au long des soixante dernières années, de plusieurs réformes et adaptations aussi bien des structures que des programmes, ce qui a contribué à une amélioration « notable » de l’état de santé des citoyens, avec l’objectif de promouvoir l’équité dans l’accès à la couverture médicale de base au bénéfice des pauvres, des vulnérables et des personnes demeurant dans les lieux les plus éloignés du Royaume.

La généralisation du RAMED, qui vient de franchir sa sixième année, a permis d’étendre le taux de couverture médicale à plus de 60% de la population du Maroc, ce qui constitue une proportion significative et une réalisation assez ambitieuse pour un pays où la couverture sanitaire est encore à ses débuts, s’est félicité le ministre, insistant sur l’impératif de converger les efforts de toutes les forces vives nationales et internationales, autour du système de santé, permettant de contribuer positivement à la consécration du droit des citoyens au bien-être et à la santé, conformément aux principes dictés par la Constitution et aux engagements internationaux par rapport aux Objectifs du Développement Durable. Cette rencontre a été l’occasion de dresser un bilan d’étape de la mise en œuvre de la couverture médicale de base et mettre en exergue les perspectives de progrès vers la Couverture Sanitaire Universelle au Maroc. A l’échelle internationale, cette rencontre coïncide cette année avec le 70ème anniversaire de la création de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), alors qu’au niveau national, elle concorde avec le lancement des réformes importantes et des mesures visant à assurer une couverture sanitaire universelle pour tous.  Par ailleurs, cette Journée Mondiale de la Santé est une opportunité pour instaurer et mettre en œuvre la Couverture Sanitaire Universelle pour tous les individus, permettant un accès équitable aux services de santé sans que le coût de ces services soit un obstacle au droit à la santé.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire