ban600

L’Espagne, un marché très important pour la destination Maroc

L’Espagne, un marché très important pour la destination Maroc

 L’Espagne, qui est l’un des grands pourvoyeurs de touristes pour la destination Maroc, est un marché "très important" pour le secteur touristique du Royaume, a souligné, mercredi à Madrid, la secrétaire d’Etat auprès du ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, chargée du Tourisme, Lamia Boutaleb.

"Le marché espagnol est le deuxième marché émetteur de touristes vers le Maroc après le marché français et le Royaume représente la première destination non européenne pour les touristes espagnols", a-t-elle ajouté à l’occasion de l’édition 2018 de la Foire internationale du tourisme (FITUR) de Madrid qui se tient du 17 au 21 janvier.

La grande importance accordée au marché espagnol est illustrée, en outre, par la présence en force du Maroc à cette édition du FITUR avec une délégation de plus de 200 opérateurs touristiques marocains de plusieurs régions du Royaume, a relevé Mme Boutaleb dans une déclaration à la MAP.

Rappelant la bonne performance du secteur touristique marocain en 2017 avec plus de 11.300.000 touristes ayant visité le royaume, soit une augmentation de près de 10 pc par rapport à 2016, Mme Boutaleb a fait savoir que le marché espagnol a enregistré aussi une hausse importante de l’ordre de 7 pc durant l’année dernière.

Cette hausse, a-t-elle expliqué, est le résultat de plusieurs facteurs, notamment l’augmentation des connexions aériennes entre l’Espagne et le Maroc, aussi bien celles assurées par les compagnies classiques que celles opérées par les compagnies low cost.

De nouvelles connexions aériennes ont été inaugurées en 2017 entre des villes marocaines et espagnoles, a poursuivi Mme Boutaleb, soulignant que toutes les grandes destinations marocaines sont désormais directement connectées à l’Espagne.

La secrétaire d’Etat chargée du Tourisme a mis en exergue, dans le même sens, la présence de nombreux grands opérateurs touristiques espagnols (Globalia, Melia, Iberostar…) au Maroc et qui attirent les touristes espagnols qui préfèrent surtout le tourisme de nature et de culture.

Revenant sur la participation marocaine au FITUR, Mme Boutaleb a indiqué qu’elle a pour objectif essentiellement de promouvoir le développement des affaires entre les opérateurs des deux pays et de soutenir l’activité touristique au Maroc, surtout que l’année 2018 s’annonce prometteuse pour le secteur.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire