ban600

L’état de santé des blessés dans la bousculade survenue dans les environs d’Essaouira est « stable »

L’état de santé des blessés dans la bousculade survenue dans les environs d’Essaouira est « stable »

 L’état de santé des blessés dans la bousculade survenue dimanche à la commune de Sidi Boulaalam aux environs d’Essaouira est « stable », a souligné lundi, le délégué provincial de la santé, M. Khalid Sniter.

L’état de santé des blessés admis à l’hôpital provincial d’Essaouira est « stable », et les blessés bénéficient d’un suivi médical minutieux et permanent, par un staff médical mobilisé pour la circonstance, a déclaré à la presse, M. Sniter, faisant observer que les patients bénéficieront aussi d’un accompagnement post-hospitalisation, et devraient quitter l’hôpital à partir de mardi en fonction de l’amélioration de leurs états de santé.

Concernant les deux blessés héliportés vers le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Mohammed VI de Marrakech, ils ont été pris en charge et soumis aux contrôles médicaux dans d’excellentes conditions, et leur état de santé est « stable », selon le rapport médical disponible, a conclut M. Sniter.

Par la même occasion, le wali de la région de Marrakech-Safi, M. Abdelfettah Lebjioui, accompagné notamment du gouverneur de la province d’Essaouira, Jamal Makhtatar s’est rendu, lundi, à la morgue de l’hôpital Sidi Mohammed Ben Abdellah pour superviser l’opération d’acheminement des dépouilles des victimes vers leurs localités en prélude à leur inhumation.

A rappeler que 15 personnes ont été tuées et 5 autres blessées dans une bousculade survenue dimanche, lors d’une opération de distribution de denrées alimentaires organisée par une association locale dans le Souk hebdomadaire de la commune de Sidi Boulalam.

Suite à cet incident, SM le Roi Mohammed VI, que Dieu Le préserve, a donné Ses Hautes Instructions aux autorités compétentes pour prendre toutes les mesures qui s’imposent, en vue d’apporter l’aide et le soutien nécessaires aux familles des victimes et aux blessés.

Partageant la peine des familles des victimes et pour alléger leurs souffrances dans cette douloureuse circonstance, la volonté de Dieu étant imparable, le Souverain a également décidé de prendre en charge personnellement les frais d’inhumation et des obsèques des victimes, ainsi que les frais de soins des blessés.

Une enquête judiciaire a été ouverte sous la supervision du Parquet pour déterminer les circonstances de l’incident et établir les responsabilités, a précisé le ministère de l’intérieur qui a ouvert également une enquête administrative globale à ce sujet.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire